Brenda Yepez Martinez et Koïsse Saïd

14 mai 2009
14h-15h
Brenda Yepez Martinez et Koïsse Saïd
Séminaires de l’axe 3
@ CEPED Davout

Les configurations résidentielles et les relations intrafamiliales s’adaptent aux contraintes liées au marché du logement ou à celui du travail.
Une approche quantitative de la structure des ménages permet un cadrage et une compréhension des caractéristiques des personnes et des logements (exemple du Venezuela). A l’opposé, l’approche qualitative interroge les processus qui mènent à assumer, à différents moments de la vie, la charge de la famille (exemple du Nord Cameroun). A travers ces deux exposés, la pauvreté et la vulnérabilité des petits groupes seront abordées.

Brenda Yepez Martinez (Université de Barcelone) « Households in Venezuela :
Current situation
 »

Koïsse Saïd (Université Paris Descartes) « Les femmes chefs de ménage au
Cameroun : vulnérabilité, autonmie ou nouvelle organisation familiale ? Le cas de l’extrême nord
 »

]