Césariennes aux Suds : choisir, obéir ou subir ? Alexandre Dumont & Myriam de Loenzien

17 février
14h-16h
Césariennes aux Suds : choisir, obéir ou subir ? Alexandre Dumont & Myriam de Loenzien
Séminaires de l’axe 1

Une présentation de DUMONT Alexandre & LOENZIEN Myriam de, projet QualiDec

Résumé

Les principes de bioéthique recommandent de favoriser l’autonomie des patient.e.s dans le respect de la déontologie médicale. Cela peut être réalisé à travers la mise en œuvre d’un modèle de prise de décision partagée entre soignant.e.s et patient.e.s. Les études montrent qu’appliqué au choix du mode d’accouchement, ce modèle permet de réduire les césariennes non médicalement justifiées. Comment le mettre en place dans des contextes où les ressources, l’accès à l’information, la communication entre soignant.e.s et femmes enceintes sont fortement contraint.e.s et très limité.e.s ? Les premières données collectées en Argentine, au Burkina Faso en Thaïlande et au Viêt Nam dans le cadre du projet Quali-Dec nous permettent d’appréhender la diversité des formes d’interactions entre les professionnel.le.s de santé, les femmes enceintes et leurs proches ainsi que la complexité du processus de prise de décision. Elles nous aident à saisir les potentialités et les limites du modèle de décision partagé qui suppose de véritables efforts de la part des soignant.e.s et des femmes enceintes.

]