Le Ceped page à page

Mardi 14 mai 18:00-20:00

Déconstruire la guerre. Acteurs, discours, controverses

Le Ceped page à page est une rencontre-débat organisée autour d’ouvrages récemment publiés par les membres du Ceped.
Ces présentations s’adressent aux chercheurs, enseignants, étudiants mais aussi à tout autre public.
Ces séances se déroulent plusieurs fois dans l’année, sous la forme d’une présentation de l’ouvrage par l’auteur, suivie d’un débat introduit par un(e) discutant(e) spécialiste de la (...)

Marc-Antoine Pérouse de Montclos présentera son ouvrage « Déconstruire la guerre. Acteurs, discours, controverses  ».

La présentation sera,suivie d’un débat avec Jean-Yves Gillon, ancien attaché de coopération auprès des ambassades de France au Nigeria, en Iran, en Arabie saoudite, en Syrie, au Liban, en Inde. Il a été responsable d’unité au Centre international d’études pédagogiques. Il a publié « Les anciennes fêtes de printemps à Homs » aux Presses de l’Institut français du Proche-Orient

Résumé :
La guerre n’est pas ce qu’on croit. Dans l’imaginaire, la guerre est plus souvent associée aux armées et aux conflits entre États. Les mots pour qualifier les conflits en témoignent : l’invention du vocable de « terrorisme » permet par exemple de disqualifier une lutte et des combattants aux revendications politiques. Dans cet ouvrage, l’auteur déconstruit les enjeux politiques et scientifiques de la rhétorique de la guerre, par exemple chez les organismes internationaux, les politiques ou les universitaires : victimes, civils, djihadisation, terrorisme, « nouvelles » guerres. Loin de décrier entièrement les approches théoriques de la guerre, il donne néanmoins des clés de lecture issues du terrain, qui permettent de sortir d’une représentation occidentalo-centrée de la violence de ceux qui sont perçus comme « autres ». Il montre comment une lecture uniquement statistique de la violence ne peut donner qu’une vision erronée de la réalité et faire croire, comme certains stratèges politiques cherchent à le faire, que nous vivons dans un monde chaque fois plus violent et meurtrier. En réalité, les conflits létaux ont largement diminué au XXIe siècle. Ainsi, Marc-Antoine Pérouse de Montclos, qui a passé sa vie à arpenter l’Afrique pour étudier les motifs, ressorts et modalités des conflits, nous donne ses recettes pour approcher les combattants et en tirer des conclusions sur la violence avec le plus d’objectivité possible.

  • Un auteur dont la réflexion est nourrie des années passées en Afrique sur le terrain des conflits
  • Des secrets sur la réalisation d’enquêtes au contact de groupuscules terroristes tels que Boko Haram.
  • Une manière originale d’approcher la guerre, loin des clichés et préjugés habituels

Editions FMSH, Paris, 2018, 168 pages

Lieu : Bibliothèque SHS Descartes CNRS

Adresse :
Bâtiment Jacob (rez de chaussée)
Université Paris Descartes
45 rue des Saints Pères
75006 Paris

Portfolio

Page à page du 14 Mai 2019
<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>