Filer le passé, tisser la paix

8 novembre 2022
18h-20h
Filer le passé, tisser la paix
Le Ceped fait son cinéma...
@ Salle des Conférences R 229 (2e étage du bâtiment principal) + Visio

Université Paris Cité (campus St-Germain) 45 rue des Saints-Pères 75006 Paris

Jean-Baptiste Meyer présentera son film FILER LE PASSÉ, TISSER LA PAIX
réalisé avec Alberto Moncayo.
Le film sera suivi d’un débat avec Angelica Pérez (RFI et Commission de la vérité).

Résumé

La Colombie s’est fermement engagée dans la résolution d’un conflit vieux de plusieurs décennies et qui a fait des millions de victimes. Pour construire la paix, les acteurs rassemblent les éléments du passé pour tresser de nouveaux sens à la vie collective. Ils expliquent comment l’histoire ouvre sur un récit où les responsabilités ne sont guère effacées mais soigneusement traitées pour ne pas obérer le futur.
Ce film est un documentaire scientifique, chargé des émotions d’un terrain et d’un sujet sensibles. Il a été tourné en juin et juillet 2022, à la remise du rapport de la Commission pour l’éclaircissement de la vérité, la cohabitation et la non-répétition (CEV).

  • Tournage et animations : Celia Hurtado
  • Montage  : Alberto Moncayo
  • Version : originale en espagnol, sous-titrée en français
  • Durée du film : 27 min

Lien Zoom

https://u-paris.zoom.us/j/85962870715?pwd=bjFtZjhEeGR1Z1RzTmYrQUxyWjdsQT09
ID de réunion : 859 6287 0715 - Code secret : 886404

Le Ceped fait son cinéma...

Depuis longtemps, le cinéma ou la vidéo sont des moyens utilisés par les chercheurs pour rendre compte des phénomènes qu’ils observent sur le terrain afin de proposer un autre type de diffusion des recherches. Si la réalisation des documentaires prend une ampleur très forte en anthropologie, toutes les sciences sociales sont concernées par ce nouveau médium. S’agit-il de mieux capter le réel ? Peut-on considérer un documentaire au même titre qu’un ouvrage scientifique ? La position de la caméra ou le montage vidéo implique-t-il un regard spécifique sur le terrain ? En quoi une la caméra pose-t-elle des problèmes dans la relation aux personnes ? Les notions de subjectivité, d’intersubjectivité ou encore de co-construction sont par exemple en jeu dans les débats actuels autour du documentaire.

Le Ceped a initié depuis 2013 un cycle de projections de films documentaires suivies de débats.

La projection du film en présence du réalisateur et/ ou d’un conseiller scientifique du film sera suivi d’un débat introduit par un discutant.

]