Habibou Ouédraogo soutient sa thèse

29 novembre 2019
9h-12h
Habibou Ouédraogo soutient sa thèse
Soutenance de thèse
@ Site Sorbonne - Salle de réunion F-673

Galerie Gerson - escalier G2, 1er étage
54, rue Saint Jacques
75005 Paris

Habibou Ouédraogo soutient sa thèse de doctorat en démographie intitulée :
« Les inégalités d’accès et de parcours scolaires au post-primaire à Ouagadougou », sous la co-direction de Marc Pilon et Jean-François Kobiané

Membres du jury

Richard Marcoux, Professeur titulaire, Université Laval, Québec, Canada, Rapporteur
Philippe Cordazzo, Professeur, Université de Strasbourg, Rapporteur
Nathalie Bonini, Maître de conférences, Université de Tours
Jean-François Kobiané, Maître de conférences, ISSP/Université Ouagadougou I Pr JKZ, Burkina Faso
Marc Pilon, Directeur de recherche

Résumé

Cette thèse sur les inégalités scolaires d’accès et de parcours au post-primaire de l’enseignement général dans la capitale Ouagadougou (Burkina Faso), analyse les types d’inégalités liés à l’offre et à la demande scolaire en milieu urbain, où les indicateurs globaux d’éducation, présentés favorables, cachent d’énormes disparités.

Elle mobilise plusieurs sources de données, démographiques et scolaires, combine l’approche cartographique et différents types d’analyse statistique. Les résultats montrent avec l’offre scolaire que les établissements post-primaires publics sont concentrés au centre de la ville. Les établissements qui sont dans la périphérie lotie et non lotie sont surtout privés, sous équipés et offrant des mauvaises conditions d’apprentissage. Quant aux facteurs explicatifs de la fréquentation au post-primaire, le statut familial de l’enfant, le niveau de vie du ménage et le niveau d’instruction des parents sont les plus déterminants dans la fréquentation au post-primaire quelle que soit la zone d’habitation de l’élève.

L’examen des parcours scolaires des élèves montre que ceux vivant dans les quartiers non lotis et dans les ménages pauvres courent plus de risque de connaitre un premier redoublement que ceux des ménages nantis.

Mots clés : Inégalités, accès, parcours scolaires, post-primaire, Ouagadougou.

]