Iris Padiou soutient sa thèse : L’hospitalité en pratiques. Etude sociolinguistique de la relation d’accueil en milieu associatif et solidaire

5 décembre
14h-17h
Iris Padiou soutient sa thèse : L’hospitalité en pratiques. Etude sociolinguistique de la relation d’accueil en milieu associatif et solidaire
Soutenance de thèse
@ Université Paris Est Créteil, Campus Mail des Mèches

Université Paris Est Créteil, Campus Mail des Mèches (Ligne 8 Créteil - Université), salle Keynes (2e étage du bâtiment d’Eco-gestion).

PADIOU Iris soutient sa thèse de sociolingusitique sous la direction de Laurent Perrin (STIH) et co-dirigée par AUZANNEAU Michelle

Titre

L’hospitalité en pratiques. Etude sociolinguistique de la relation d’accueil en milieu associatif et solidaire

Résumé

Cette thèse en sociolinguistique porte sur l’hospitalité telle qu’elle est conçue par les associations qui accueillent des personnes sans domicile et telle qu’elle y est mise en œuvre. Dans ce travail, l’hospitalité est appréhendée comme une rencontre interpersonnelle et la relation d’accueil est analysée dans sa dimension langagière. Nous explorons ainsi la part langagière des pratiques de l’hospitalité et leur interrelation avec l’ordre social.
Selon une démarche empirique et à partir d’une enquête ethnographique menée dans une association parisienne, nous étudions la façon dont les personnes y font groupe. Nos analyses révèlent qu’au sein du collectif associatif, la poursuite d’une hospitalité idéale, inconditionnelle et égalitaire, se heurte au caractère asymétrique de la relation d’accueil et aux rapports de pouvoir entre les membres de l’association. Considérant les associations comme des institutions, nous rendons compte du pouvoir des textes qui encadrent leur fonctionnement et ordonnent la relation d’accueil, instituant ainsi un ordre associatif hiérarchisé. Nos analyses interactionnelles d’activités associatives montrent comment les personnes (re)produisent cet ordre et le réaffirment, le maintiennent ou le transforment. Ces analyses mettent en lumière des rapports sociaux de race, d’âge, de genre et de classe, qui s’articulent à la relation d’accueil et accentuent ou renversent, in situ, l’asymétrie entre accueillants et accueillis.
Cette étude sociolinguistique de l’hospitalité en milieu associatif et solidaire traite ainsi des tensions, des contradictions et des rapports de pouvoir à l’œuvre au sein d’un collectif associatif, sans laisser de côté les résistances dont ils font l’objet.

Jury

  • AUZANNEAU Michelle, Professeure en Sciences du langage, Université Paris Cité (Co-directrice)
  • Violaine Bigot, Professeure en Sciences du langage, Université Grenoble Alpes (Rapportrice)
  • James Costa, Professeur en Sciences du langage, Université Sorbonne Nouvelle (Rapporteur)
  • Alfonso Del Percio, Associated professor of Applied linguistics, University College of London (Examinateur)
  • Patricia Lambert, Professeure en Sciences du langage, ENS de Lyon (Examinatrice)
  • Emilie Née, Maitresse de conférences en Sciences du langage, Université Paris-Est Créteil (Examinatrice)
  • Laurent Perrin, Professeur en Sciences du langage, Sorbonne Université (Directeur)

La thèse sera suivie d’un pot.

]