Ah ! les indigents

27 mars 2018
17h-20h
Ah ! les indigents
Le Ceped fait son cinéma...
@ Université Paris Descartes (bâtiment Jacob salle J 238 2éme étage)

45 Rue des Saints-Pères
75006 PARIS

« Ah ! Les indigents », un film réalisé par Malam Saguirou.
Un film de valorisation du projet de recherche-action de Valéry Ridde (IRD-Ceped).

La projection du film sera suivie d’un débat introduit par Joël Le Corre (Médecins du Monde).

Résumé :
Ce film présente une recherche-action qui a démarré en 2007 dans le district sanitaire de Ouargaye au Burkina Faso (260 000 habitants, centre-est du pays). L’objectif était d’étudier la faisabilité et l’efficacité d’un processus communautaire, participatif et fondé sur un financement endogène et pérenne, d’exemption du paiement des soins pour les indigents.

Les résultats ont notamment été présentés dans deux ouvrages :
http://books.openedition.org/pum/8686?lang=fr
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=41332

En 2012, ce film a obtenu le Prix du meilleur film scientifique de l’Institut de Recherche en Développement (IRD) du Burkina Faso et en 2013 il a obtenu le prix de la réalisation scientifique de l’année du CHU de Montréal.
Ce film a bénéficié d’un financement - du Centre de recherche en développement international (CRDI), - de l’Initiative de recherche en santé mondiale (IRSM), - de l’Agence canadienne de développement international, de Santé Canada et - de l’Agence de santé publique du Canada

Durée du film 27’ – Production : CR/CHUM & DANGARAMA

Le Ceped fait son cinéma...

Depuis longtemps, le cinéma ou la vidéo sont des moyens utilisés par les chercheurs pour rendre compte des phénomènes qu’ils observent sur le terrain afin de proposer un autre type de diffusion des recherches. Si la réalisation des documentaires prend une ampleur très forte en anthropologie, toutes les sciences sociales sont concernées par ce nouveau médium. S’agit-il de mieux capter le réel ? Peut-on considérer un documentaire au même titre qu’un ouvrage scientifique ? La position de la caméra ou le montage vidéo implique-t-il un regard spécifique sur le terrain ? En quoi une la caméra pose-t-elle des problèmes dans la relation aux personnes ? Les notions de subjectivité, d’intersubjectivité ou encore de co-construction sont par exemple en jeu dans les débats actuels autour du documentaire.

Le Ceped a initié depuis 2013 un cycle de projections de films documentaires suivies de débats.

La projection du film en présence du réalisateur et/ ou d’un conseiller scientifique du film sera suivi d’un débat introduit par un discutant.

]