Alain Epelboin présente deux films

15 avril 2015
17h-19h
Alain Epelboin présente deux films
Le Ceped fait son cinéma...
@ Salle de conférences R229 (2éme étage du bâtiment principal)

Centre Universitaire des Saint Pères
45 rue des Saints Pères
75006 Paris

Alain Epelboin (CNRS - MNHN) présetnera deux films :

Médecins, anthropologues, des approches complémentaires

et

Ebola en Guinée Conakry : hôpital sécurisé par MSF, Guéckédou,

La projection sera suivie d’un débat avec Doris Bonnet (IRD/CEPED)

Résumé
Médecins, anthropologues, des approches complémentaires
Alain Epelboin, médecin anthropologue, explique combien la collaboration entre la médecine et l’anthropologie est indispensable.
Lors de l’épidémie d’Ebola de 2003 au Congo, l’OMS et la Croix Rouge ont fait appel à lui, devant l’hostilité et l’incompréhension de la population face à leur intervention d’urgence, pour adapter les soins à pratiquer et mettre en place des échanges avec les personnes touchées.
Des témoignages de villageois et de Pierre Formenty, épidémiologiste, qu’il a filmés durant l’épidémie enrichissent ses propos sur le rôle qu’il a eu dans le dénouement de cette crise.

Durée : 14’24- Date : 2010- (entretien et extraits de films) in « Propositions d’alliance » Dalnoki R., Mustelier P. & Philibert C., Guérisons, une approche anthropologique, DVD multimédia 180 mn, CNRS Images

Ebola en Guinée Conakry : hôpital sécurisé par MSF, Guéckédou, avril 2014
Ce film à caractère ethnographique, en caméra subjective, décrit le fonctionnement de l’hôpital sécurisé par MSF sur le site dit "la trypano" de Gueckédou en Guinée forestière, notamment : la gestion de l’eau, la blanchisserie, les espaces des personnels et des familles visiteuses, le stock de médicaments, le laboratoire européen de diagnostic virologique, l’arrivée de la nourriture, l’habillage et le déshabillage en tenue de protection individuelle des personnels, le suivi des équipes de médecins, infirmières et hygiénistes auprès des personnes hospitalisées, suspectes et malades ...
Durée : 30’30- Date : 2014-Coproduction Alain Epelboin, CNRS-MNHN, OMS, Ministère de la santé de Guinée

Depuis longtemps, le cinéma ou la vidéo sont des moyens utilisés par les chercheurs pour rendre compte des phénomènes qu’ils observent sur le terrain afin de proposer un autre type de diffusion des recherches. Si la réalisation des documentaires prend une ampleur très forte en anthropologie, toutes les sciences sociales sont concernées par ce nouveau médium. S’agit-il de mieux capter le réel ? Peut-on considérer un documentaire au même titre qu’un ouvrage scientifique ? La position de la caméra ou le montage vidéo implique-t-il un regard spécifique sur le terrain ? En quoi une la caméra pose-t-elle des problèmes dans la relation aux personnes ? Les notions de subjectivité, d’intersubjectivité ou encore de co-construction sont par exemple en jeu dans les débats actuels autour du documentaire.

Le Ceped a initié depuis 2013 un cycle de projections de films documentaires suivies de débats.

La projection du film en présence du réalisateur et/ ou d’un conseiller scientifique du film sera suivi d’un débat introduit par un discutant.

]