Séminaire sur les approches postcoloniales (SAP) Demi journée d’étude : Autour de la “médiatisation” des approches postcoloniales

3 juin
13h30-17h30
Séminaire sur les approches postcoloniales (SAP) Demi journée d’étude : Autour de la “médiatisation” des approches postcoloniales
Autres séminaires

programme et résumésCette année, le séminaire sur les Approches Postcoloniales (SAP) s’achève par une demi-journée d’étude co-organisées entre le CERI et le Ceped.

La demi-journée d’étude se propose d’explorer les approches postcoloniales à partir de leur mobilisation dans l’espace public. La réception des approches postcoloniales dans l’espace public témoigne souvent de confusions et de malentendus quant aux ambitions de ceux et celles qui s’en revendiquent ou les rejettent.

Alors que les questionnements sur les héritages matériels et immatériels de la période coloniale suscitent de nombreux débats dans les espaces médiatiques et militants français (diffusion du mouvement Rhodes Must Fall, réappropriation du mouvement Black Lives Matter, tribunes d’intellectuels dans des journaux d’opinions), ces problématiques restent périphériques au sein des universités.

L’objectif est ainsi d’interroger la réception des approches postcoloniales dans l’espace public autour de deux thématiques, sous forme de table-rondes.

  • La première table-ronde interroge la circulation des savoirs entre la scène médiatique et la scène académique.
  • La deuxième table-ronde propose de réfléchir au rapport entre mémoire et espace public, en revenant notamment sur la séquence du « déboulonnage » des statues.

Autour de la "médiatisation" des approches postcoloniales

  • 13h30 - 13h45 | Bienvenue et introduction
  • 13h45 - 15h15 | Table ronde 1

De la scène médiatique à la scène académique : circulation des savoirs, production des connaissances

Interventions :

  • Laurent Afresne, Université Paris-Nanterre
    Éléments pour une topographie des études post/décoloniales dans l’Université française
  • Nacira Guénif, Université Paris 8, Laboratoire d’études de genre et de sexualité
    Sous-traitance des objets post/dé/coloniaux. Retour sur 20 ans de pratiques et d’observations
  • Stéphane Dufoix, Université Paris-Nanterre, Institut universitaire de France.
    Quand le décolonialisme chasse le décolonial : délégitimation et diabolisation
  • Norman Ajari, Université Villanova de Philadelphie
    Entretenir l’inconfort. Théorie critique de la race et conflits médiatiques
  • Modération : Kaiama L. Glover, Columbia University

  • 15h45 - 17h15 | Table ronde 2

Espace public et héritage mémoriel ? La mémoire dans l’espace public

Interventions :

  • Carole Reynaud-Paligot, Université Panthéon-Sorbonne
    Discriminations et héritages coloniaux
  • Mame-Fatou Niang, Carnegie Mellon University
    Politiques mémorielles et usages politiques du passé esclavagiste dans l’espace public français : Le cas de la fresque Dirosa
  • Valérie Rosoux, Université Catholique de Louvain
    La gestion du passé colonial en Belgique
  • Johann Michel, Université de Poitiers / EHESS
    Genèse et transformation du régime mémoriel anticolonialiste de l’esclavage

Modération : Laurent Dubois, Duke University.


  • 17h15 - 17h30 | Conclusion

Responsables scientifiques
Mina Kleicher-Dray, Ceped, IRD-Université de Paris et Frédéric Ramel, Sciences Po-CERI.

Comité d’organisation
Ayrton Aubry, Sciences Po-CERI - Pablo Barnier-Khawam, Sciences Po-CERI - Léonard Colomba-Petteng, Sciences Po-CERI - Aline Martello, EHESS - Morgan Olive Carmellini, Ecole Urbaine, Sciences Po - Louise Perrodin, Université Paris-Est/LIPHA.


Cet événement aura lieu en ligne via la plateforme Zoom.
Vous recevrez un email de confirmation avec les informations de connexion après votre inscription.

]