Séminaires de l’axe 1

Jeudi 6 avril 2017 14:00-17:00

DECIDE : un essai contrôlé randomisé en grappe visant à réduire les césariennes non médicalement justifiées au Burkina Faso

Charles Kaboré, doctorant au Ceped fera une présentation intitulée « DECIDE : un essai contrôlé randomisé en grappe visant à réduire les césariennes non médicalement justifiées au Burkina Faso »

Résumé :
Contexte : Depuis 2006, le prix des césariennes est subventionné au Burkina Faso afin d’accroitre son accessibilité. Les césariennes sont effectuées par des obstétriciens, des médecins généralistes et des infirmiers formés en chirurgie d’urgence. Si le taux populationnel de césarienne reste encore trop faible (2% en 2010), entre 12% et 24% des césariennes pratiquées dans les hôpitaux ne seraient pas médicalement justifiées. L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité et d’analyser la mise en œuvre d’une intervention multiple visant à réduire le taux de césariennes non médicalement justifiées dans les hôpitaux du Burkina Faso.
Méthodes : Il s’agit d’un essai multicentrique contrôlé randomisé en grappe associé à une analyse de la mise en œuvre dans une perspective de recherche en méthodes mixtes. L’intervention est fondée sur les données probantes. Elle est composée de trois stratégies visant à améliorer les compétences des équipes de maternité : (i) l’audit clinique basé sur des critères objectifs ; (ii) la formation du personnel ; et (iii) les rappels à la décision des indications de césarienne par messagerie textuelle. L’unité de randomisation et d’intervention est l’hôpital public équipé d’un bloc opératoire fonctionnel. En utilisant une randomisation stratifiée sur le type d’hôpital et la qualification du personnel, 11 hôpitaux ont été alloués au groupe d’intervention et 11 autres au groupe contrôle. L’intervention a duré un an. Chaque patiente ayant accouché par césarienne pendant les six mois précèdant et les six mois suivants la fin de l’intervention a été incluse dans l’essai. L’évolution du taux de césariennes non médicalement justifiées est le critère principal de jugement de l’impact de l’intervention. L’analyse des processus de mise en œuvre de l’intervention a été effectuée au moyen d’une recherche qualitative longitudinale avec des ateliers délibératifs et des entrevues individuelles en profondeur.
Résultats attendus : Réduction de 50% des taux de césariennes non médicalement justifiées.
Enregistrement de l’essai : l’essai DECICE est enregistré sur Current Controlled Trials à l’adresse suivante : http://www.controlled-trials.com/ISRCTN48510263/.
Mots clés : césarienne non médicalement justifiée ; essai ; audit ; formation ; rappel à la décision ; SMS ; méthodes mixtes, analyse des processus, Burkina Faso

Lieu : UPD salle J 536 - batiment Jacob

Adresse :
45 rue des Saints Pères
75006 Paris

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>