Ombudsman de l’UCAD : les médiations institutionnelles dans-et-par la première Université d’Afrique francophone

5 septembre 2018
14h-18h
Ombudsman de l’UCAD : les médiations institutionnelles dans-et-par la première Université d’Afrique francophone
Séminaires de l’axe 3
@ Salle J536 bâtiment Jacob

45 rue des Saints Pères 75006 Paris

Babacar Diop fera une présentation intitulée «  Ombudsman de l’UCAD : les médiations institutionnelles dans-et-par la première Université d’Afrique francophone  »

Résumé :
Au milieu des années 2000, une énième grève mène à la création du rôle d’Ombudsman au sein de l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar. Cette position de facilitateur, anticipateur, palliateur ou régulateur, selon, d’un tel établissement est aussi celle d’observateur. Cette position est observer l’impact de politiques d’ ‘éducation pour tous’ sans financements de l’Enseignement Supérieur suivant suffisamment la croissance de la communauté académique. Elle est relier des héritages à des quêtes d’une autre Université. Elle est promouvoir des valeurs d’ordre moral - telles l’équité ou la transparence - et des standards de leurs mises en œuvre. Elle est faire dialoguer Recteurs ou Doyens et Syndicats ou Amicales, personnels administratifs et Facultés, Ministères et Assemblées. En cela, au-delà des jeux de forces et des conflits à résoudre entre État, étudiants et enseignants (hébergements, abus de pouvoir, mutuelles,...), elle est vivre et faire vivre le rôle d’une Université publique au sein d’une société africaine. Cette médiation est un ensemble de réunions, séminaires, conférences de presse, pactes, franchises, procédures ou encore formations. Le récit qui sera discuté lors de cette rencontre au CEPED est alors celui de ces mécaniques institutionnelles d’une Université, dans les formes d’instabilités et de crises qui la traversent comme dans les sécurités et pérennités qu’elle vise.

Babacar Diop est historien de classe exceptionnelle au Département des Langues et Civilisations anciennes de l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar, Sénégal (UCAD). Il a notamment présidé le Conseil des ONG d’appui au développement, l’Association Panafricaine pour l’Alphabétisation et l’Éducation des Adultes, ou encore été membre des comités d’organisation du Forum Social Mondial et du Forum Social Africain. À l’UCAD, il a en particulier fondé le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur et en a été Ombudsman de 2004 à 2011.

]