Autres séminaires

Lundi 29 janvier 2018 17:00-19:00

Souveraineté en exil : formation et transformations sociales d’un Etat révolutionnaire au Sahara

Organisateurs : Observatoire universitaire international du Sahara Occidental (OUISO) et Axe 2 « Migration, pouvoir, Développement » du CEPED

Intervenante : Alice Wilson, Maître de conférences à l’Université de Sussex, présentera en Français son ouvrage « Sovereignty in exile : A Saharan Liberation Movement governs », publié en 2016

Discutant : Sébastien Boulay, Maître de conférences à l’Université Paris Descartes (Membre du CEPED et de OUISO)

Inscriptions nécessaires à : contact.ouiso@gmail.com

Alice Wilson présentera en Français son ouvrage « Sovereignty in exile : A Saharan Liberation Movement governs », publié en 2016.
Sovereignty in exile explore la question de la souveraineté et du pouvoir de l’État à travers le cas d’un mouvement de libération, le Front Polisario, qui a oeuvré depuis 1976 à la fondation d’un État. La République arabe sahraouie démocratique (RASD) a été fondée par le Front Polisario à la suite de l’abandon par l’Espagne de son ancienne colonie, le Sahara Occidental, territoire disputé depuis 40 ans par ce mouvement et l’Etat marocain. La RASD (État partiellement reconnu) et le Polisario (mouvement de libération du Sahara occidental) forment ensemble une autorité gouvernementale inhabituelle, fondée originellement sur le démantèlement d’une menace perçue pour l’unité nationale : la tribu.
S’appuyant sur une recherche de longue durée jamais menée au sein de familles de réfugiés sahraouis, Alice Wilson examine comment les relations sociales tribales sont sapées, recyclées et réécrites lorsque la communauté des réfugiés négocie la gouvernance, règle les différends, gère les inégalités sociales et improvise des alternatives à la fiscalité. Wilson propose un focus ethnographique sur la création de catégories administratives, les réformes juridiques, la distribution de l’aide, les pratiques de mariage, les marchés locaux et les élections contestées dans les camps. Suivant les changements sociaux, politiques et économiques vécus par les réfugiés sahraouis, « Sovereignty in exile » révèle la dynamique d’un mouvement de libération postcolonial qui perdure depuis plus de 40 ans dans le désert nord-africain, essayant de provoquer la transformation révolutionnaire d’une société qui s’identifie toujours à un passé bédouin.
http://www.upenn.edu/pennpress/book/15606.html

Lieu : Faculté de Sciences humaines et sociales de la Sorbonne

Adresse :
Université Paris Descartes
Salle des thèses, 5e étage du bâtiment Jacob
45 rue des Saints-Pères Paris (6e arr.)

<<   Rendez-Vous précédent       |       Rendez-Vous suivant   >>