Trois regards sur l’éducation en Afrique

2 décembre 2014
18h30-20h
Trois regards sur l’éducation en Afrique
Le Ceped fait son cinéma...
@ Université Paris Descartes

salle de Conférences (salle R229)
2e étage
Centre universitaire des Saints Pères
45 rue des Saints Pères - 75006 Paris

« Les cours du soir et les exclus du droit à l’éducation à Ouagadougou, Burkina Faso »
Un film réalisé par Paraté Yaméogo, Montage : Madina W. Ouédraogo
Conseillers scientifiques : Marc Pilon (CEPED/IRD) et Félix Compaoré (INSS/CNRST)

Descriptif : Ce documentaire s’intéresse au phénomène des cours du soir, en plein développement depuis la fin des années 1990. Pour le niveau primaire, parmi les apprenants figurent (aux côtés de jeunes enfants jamais scolarisés et d’anciens scolarisés) des jeunes adultes, migrants, plutôt actifs dans le secteur informel, et à la recherche d’une alphabétisation fonctionnelle en français. Un besoin éducatif spécifique auquel ne répondent qu’imparfaitement les cours du soir.

Durée : 08’46 - Date : 3-8 février 2014 - Pays : Burkina Faso (Ouagadougou)

« Alphabétisation en langue pulaar au Sénégal »
Un film réalisé par Paraté Yaméogo, Montage : Madina W. Ouédraogo
Conseillère scientifique : Marie-Eve Humery (EHESS-ENS)

Descriptif  : Des gens ne sachant ni lire, ni écrire, ni compter, c’est ainsi que l’on s’imagine le public cible des programmes d’alphabétisation. Dans le nord du Sénégal, de nombreux villageois ont suivi des sessions d’alphabétisation dans leur propre langue, la langue peule, appelée pulaar dans cette région.

Durée : 11’22 - Date : 16-18 avril 2014 - Pays : Sénégal (Fouta Tooro)

« La gestion du temps en milieu scolaire au Sénégal »
Un film réalisé par Tibiri Koura, Montage : Madina W. Ouédraogo
Conseillère scientifique : Fatou Niang (Ceped)

Descriptif :
Au Sénégal, les autorités éducatives s’efforcent depuis de nombreuses années d’améliorer la qualité de l’éducation en agissant sur des axes tels que, l’adaptation des programmes ou la formation des enseignants. Pourtant, un autre facteur, celui de la gestion du temps scolaire n’a pas encore été suffisamment exploré. Les témoignages de ce documentaire visent à mieux comprendre son effet sur la qualité de l’éducation en examinant l’écart entre le temps scolaire prévu par les autorités dans les écoles primaires et le temps d’apprentissage réel des élèves.

Durée : 09’27 - Date : 9-13 juin 2014 - Pays : Sénégal (Tambakounda et Dakar)

La projection sera suivie d’un débat avec Bernard Schlemmer

Depuis longtemps, le cinéma ou la vidéo sont des moyens utilisés par les chercheurs pour rendre compte des phénomènes qu’ils observent sur le terrain afin de proposer un autre type de diffusion des recherches. Si la réalisation des documentaires prend une ampleur très forte en anthropologie, toutes les sciences sociales sont concernées par ce nouveau médium. S’agit-il de mieux capter le réel ? Peut-on considérer un documentaire au même titre qu’un ouvrage scientifique ? La position de la caméra ou le montage vidéo implique-t-il un regard spécifique sur le terrain ? En quoi une la caméra pose-t-elle des problèmes dans la relation aux personnes ? Les notions de subjectivité, d’intersubjectivité ou encore de co-construction sont par exemple en jeu dans les débats actuels autour du documentaire.

Le Ceped a initié depuis 2013 un cycle de projections de films documentaires suivies de débats.

La projection du film en présence du réalisateur et/ ou d’un conseiller scientifique du film sera suivi d’un débat introduit par un discutant.

]