Une saison à Sour, un film de Lama Kabbanji

10 mars
17h30-19h30
Une saison à Sour, un film de Lama Kabbanji
Le Ceped fait son cinéma...
@ Salle des thèses - 5e étage Bât Jacob

Université Paris Cité (Campus St Germain-des-Prés)
45 rue des Saints Pères
75006 Paris

« Une saison à Sour »

  • Documentaire de recherche, 37’, 2022
  • Réalisation : Lama Kabbanji
  • Montage : Walid Kairouz
  • Discutante : Emeline Zougbede, chercheuse postdoctorale et coordinatrice
    scientifique du département Policy de l’Institut Convergences
    Migrations (ICM)

La projection se fera uniquement en présentiel

Résumé

Été 2017. Ville de Sour au Sud du Liban. Sur cette partie de la côte qui avait échappé jusqu’à présent à la privatisation des plages libanaises, dans une zone appelée Jamal, de petites gargotes se succèdent. C’est là que se trouve Istirahet El Hayek, du nom de ses propriétaires libanais. Ici, tous les travailleurs viennent de Syrie et sont arrivés après 2011.
Pendant une saison, je vais filmer dans ce huis clos les interactions entre eux et leur patron libanais. Entre la cuisine, la terrasse, et la petite pièce qui leur sert de refuge lorsqu’ils veulent se reposer, Abo Chadi, qui prépare fritures et grillades et Youssef, le chef cuisinier, me racontent leur parcours et leurs conditions de travail.

Le Ceped fait son cinéma...

Depuis longtemps, le cinéma ou la vidéo sont des moyens utilisés par les chercheurs pour rendre compte des phénomènes qu’ils observent sur le terrain afin de proposer un autre type de diffusion des recherches. Si la réalisation des documentaires prend une ampleur très forte en anthropologie, toutes les sciences sociales sont concernées par ce nouveau médium. S’agit-il de mieux capter le réel ? Peut-on considérer un documentaire au même titre qu’un ouvrage scientifique ? La position de la caméra ou le montage vidéo implique-t-il un regard spécifique sur le terrain ? En quoi une la caméra pose-t-elle des problèmes dans la relation aux personnes ? Les notions de subjectivité, d’intersubjectivité ou encore de co-construction sont par exemple en jeu dans les débats actuels autour du documentaire.

Le Ceped a initié depuis 2013 un cycle de projections de films documentaires suivies de débats.

La projection du film en présence du réalisateur et/ ou d’un conseiller scientifique du film sera suivi d’un débat introduit par un discutant.

]