Marc-Antoine Pérouse de Montclos, jeune Afrique : « Nigeria : en attendant la présidentielle, la farce électorale des collectivités locales »

Au Nigeria, la campagne électorale de la présidentielle et des législatives de février 2023 retient toute l’attention des médias. Mais on ne parle quasiment pas des élections locales. C’est regrettable, car celles-ci résument parfaitement les déboires d’une démocratie défaillante depuis la fin de la dictature militaire, en 1999. Dans le pays le plus peuplé d’Afrique, en outre, les dysfonctionnements de ces scrutins locaux illustrent bien les limites du système politique mis en place pendant le boom pétrolier des années 1970, au sortir de la guerre de sécession du Biafra.

Lire la suite ICI