Marc-Antoine Pérouse de Montclos, la Croix : « On ne voit pas comment les mercenaires de Wagner pourraient faire mieux que l’armée française »

Au Sahel, des militaires français continuent de lutter contre des groupes désignés comme terroristes, essentiellement au Niger et au Tchad. Mais ils se font plus discrets depuis qu’ils ont dû se retirer du Mali et que l’Élysée a officiellement mis fin à l’opération Barkhane. Désormais, ils ne sont plus censés agir de façon autonome et peuvent seulement accompagner des offensives décidées par les Africains eux-mêmes...

Lire la suite ICI