Ikambere, la maison qui relève les femmes

Un livre d’Annabel Desgrées du Loû illustré par Jano Dupont

Au cœur de Saint-Denis , il y a un lieu où les femmes migrantes touchées par le VIH trouvent refuge.
Créée il y a 22 ans par Bernadette Rwegera, française d’origine rwandaise, l’association Ikambere parie sur la puissance de vie de ces femmes atteintes d’une maladie qui les isole, pour la plupart venues d’Afrique et confrontées aux aspects les plus durs de l’exil.

Ce livre raconte comment, ensemble, ces femmes se relèvent et reviennent à la vie : l’accueil inconditionnel et chaleureux à Ikambere, autour d’un repas, comme en famille ; le partage avec d’autres qui ont connu les mêmes difficultés ; l’acquisition des clés pour s‘installer en France, comprendre et contrôler sa maladie, la place de la fête et de la joie !

A la manière d’un carnet de voyage, les illustrations restituent la saveur de la vie à Ikambere : le repas, les séances d’esthétique ou de danse dans lesquels puiser l’énergie pour les petits combats du quotidien.
Le récit retrace l’épopée de ces femmes puissantes, il donne aussi la parole aux professionnels qui les accompagnent.

Ikambere aide les femmes à se redresser mais ce sont elles seules qui puisent au fond d’elles-mêmes la force d’avancer, de faire des projets et de les réaliser.

Editions de l’Atelier
144 pages • Relié
Date de parution : 21 Novembre 2019
ISBN 978-2-7082-4623-2
EAN-ISBN 9782708246232
Prix Unitaire : 19,90 €

L’ouvrage a été présenté en avant-première
Le vendredi 15 novembre au Ministère des Solidarités et de la Santé, Paris