« L’Islam d’Afrique, Au-delà du djihad », de Marc-Antoine Pérouse de Montclos

Démarrée en 2013 avant de s’ensabler au Sahara, l’intervention de l’armée française au Sahel, d’abord au Mali, puis dans les pays voisins, a jeté une lumière crue sur la résilience de groupes djihadistes qui sont également actifs au Nigeria, au Mozambique, à la frontière de l’Ouganda et dans la Corne de l’Afrique. La lutte contre le terrorisme a alors amené la communauté internationale à s’interroger sur la dérive d’un continent menacé par l’État islamique et gangrené par les idées subversives d’un salafisme d’origine saoudienne.
La perception de la radicalisation et de la politisation d’un islam influencé par l’évolution de la situation au Moyen-Orient méconnaît cependant les spécificités de la religion musulmane au sud du Sahara. Historiquement, l’Afrique a connu de nombreux djihads qui n’étaient pas moins violents qu’aujourd’hui, du califat de Sokoto au Nigeria jusqu’à l’Empire toucouleur du Mali en passant par la Mahdiyya au Soudan ou l’insurrection du « mollah fou » en Somalie. Quant aux confréries soufies, il leur est aussi arrivé de revendiquer l’application d’une charia dont le rigorisme n’avait rien à envier au puritanisme du wahhabisme de l’Arabie saoudite…
Spécialiste des conflits armés de la région, PÉROUSE DE MONTCLOS Marc-Antoine démonte une à une, à l’aune de l’histoire et des études de terrain les plus récentes, ces idées fausses qui nous empêchent de comprendre les risques géopolitiques auxquels se trouve aujourd’hui confrontée une bonne partie de l’Afrique.

Site

  • L’Islam d’Afrique, Au-delà du djihad
  • collection Chroniques
  • ISBN : 978-2-36358-366-6
  • 26 €
  • 524 pages + cahier central avec cartes en couleur
  • Parution le 19 août 2021

Mots clés : Afrique, Arabie saoudite, Boko Haram, Bukina Faso, Djihad, Islam, islamisme, Mali, Mozambique, Niger, Nigeria, Sahara, Sahel, salafisme, Somalie, Soudan, wahhabisme.