> Actualités > Vient de paraître

Vient de paraître

La question des échelles en sciences humaines et sociales

samedi 22 juin 2019

La question des échelles en sciences humaines et sociales

JPEG - 60.9 koSébastien Boulay, Sylvie Fanchette, dir.

Collection Sciences & technologies
Coéditin Quæ et IRD, 2019, 160 pages
ISBN 978-2-7592-2943-7, référence 02674
36 euros

Disponible au format numérique sur www.quae.com

Le double mouvement de globalisation et de localisation des phénomènes sociodémographiques a donné une acuité inédite à la question des échelles en sciences humaines et sociales, renouvelant les questions d’articulation entre les niveaux micro et macro.

Dans le même temps, le décloisonnement des pratiques scientifiques n’a cessé d’encourager les chercheurs à revoir et à partager leurs échelles d’observation et d’analyse. Changer d’échelle, qu’elle soit spatiale, temporelle ou catégorielle, c’est adopter une autre optique sur un même objet de recherche mais cela ne se fait pas sans risques.

Encore trop souvent reléguée à une dimension technique, il s’agit pourtant d’une question des plus fécondes pour sans cesse réinterroger collectivement les dynamiques des sociétés contemporaines.

Les auteurs de cet ouvrage – géographes, sociologues, anthropologues, démographes – relèvent ces défis épistémologiques et méthodologiques à partir de leurs pratiques de recherche sur des terrains aussi variés que l’Afrique de l’Ouest et du Nord, le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est, la Mélanésie ou encore l’Europe

Table des matières

Introduction. Questionner et pratiquer les échelles en sciences humaines et sociales
Sébastien Boulay

I - Valeur des échelles en sciences humaines et sociales, et enjeux de l’interdisciplinarité

1. L’apport de l’interdisciplinarité et du croisement des échelles pour l’étude des mouvements forcés de population
Lama Kabbanji, Laurent Drapeau

2. L’enjeu des échelles dans la modélisation des systèmes de peuplement dans la longue durée
Lena Sanders

II - Politique des échelles et inégalités sociales

3. Gouvernance et rééquilibrage en Nouvelle-Calédonie : quelles échelles pour mesurer la pauvreté ?
Laure Hadj

4. Jeux d’échelles et solidarités territoriales. Vers une gouvernance multiscalaire des aires protégées
Marie-Christine Cormier-Salem

5. La globalisation des laits et la fragmentation des luttes. Producteurs de lait européens et africains
Riccardo Ciavolella

III - Échelles, réseaux et territoires

6. Pluralité d’échelles et croisement de trajec- toires migrantes à Nouadhibou, Nord mauritanien
Jocelyne Streiff-Fénart, Philippe Poutignat

7. Réseaux sociaux, nouveaux médias et territoires au Sahara
Nadia Belalimat

8. Dynamiques multiscalaires des villages de métier au Vietnam : des clusters aux réseaux
Sylvie Fanchette

Conclusion
Sylvie Fanchette

— -
Sébastien Boulay est anthropologue, maître de conférences à l’université Paris Descartes, faculté des Sciences humaines et sociales de la Sorbonne, et membre de l’UMR Ceped (Centre Population et Développement). Il mène des recherches depuis 1999 en Mauritanie, et depuis 2011 au Sahara occidental. Ses travaux actuels portent sur le rôle des productions artistiques (notamment satiriques et humoristiques, mais aussi élégiaques) et des nouveaux médias dans les luttes politiques à l’œuvre dans la région.

Sylvie Fanchette est géographe, directrice de recherche à l’IRD et membre de l’UMR Cessma (Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques) et précédement membre du Ceped. Elle s’intéresse aux dynamiques de peuplement dans les deltas très peuplés et aux processus d’urbanisation liés à la densification de la population, notamment les processus de « clusterisation » des villages industriels et artisanaux.

Voir en ligne : La question des échelles en sciences humaines et sociales

<<   Actu précédente       |       Actu suivante   >>