> Projets de Recherche > Axe 1 - Santé et Genre

CLIMHB - Climate Change, Migration and Health Systems Resilience in Haiti and Bangladesh

Axe de recherche : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de Genre au Sud

Responsables scientifiques

Partenariat

Membres du CEPED participant au projet

Membres extérieurs au CEPED participant au projet

  • Nathalie Lamaute-Brisson, experte indépendante
  • Daniel Henrys, expert indépendant
  • Dominique Mathon, experte indépendante
  • Malabika Sarker, BRAC University, Bangladesh
  • Patrick Attié, Higher School of Infotronics, Haïti
  • Ben Manson Toussaint, Higher School of Infotronics, Haïti
  • Emmanuel Bonnet, UMR Résiliences, France
  • Manuela De Allegri, University of Heidelberg, Allemagne
  • Tarik Benmarhnia, USCD, Etats-Unis
  • Christian Degenais, Université de Montréal, Canada
  • Patrick Cloos, Université de Montréal, Canada
  • Ludovic Queuille, OPS/OMS, Haïti

Financement

  • Agence Nationale de Recherche (ANR)

Résumé

Financé par l’Agence Nationale de Recherche dans le cadre de l’appel présidentiel « Make Our Planet Great Again » (MOPGA), ClimHB est un projet de recherche appliquée et interdisciplinaire en sciences sociales et santé publique. Il a pour objectif d’analyser les capacités et les vulnérabilités des systèmes de santé en Haïti et au Bangladesh, au prisme des flux migratoires liés aux changements climatiques. Ce programme de recherche aspire à étudier, empiriquement, la résilience des systèmes de santé, objet de recherche émergent en santé mondiale.

Le changement climatique entraîne des perturbations environnementales conséquentes, qui rendent les conditions de vie de la population plus difficiles ou impossibles dans certaines zones données. Ces perturbations conduisent des segments de la population à prendre la décision de migrer. En raison de leurs situations géographiques, leurs topologies et contextes sociodémographiques, le Bangladesh et Haïti sont deux des pays les plus exposés au changement climatique. Une partie du Bangladesh est située à une très faible altitude et menacée par la montée du niveau des eaux. Sa capitale Dacca est une mégalopole dont l’urbanisation galopante en fait une des villes les plus densément peuplées et pauvres du monde. En Haïti, l’exode rural s’accroît et expose la population par exemple à l’accumulation de déchets non traités et à l’insuffisance de sanitaires.

À travers l’étude de l’accès aux soins, des parcours et de l’état de santé des migrant.e.s et des populations hôtes, et des ressources des systèmes de santé (infrastructures, financements, fonctionnement, ressources humaines et intégration au système politique), cette étude aspire à contribuer à la réflexion globale sur les impacts des migrations dites climatiques sur la santé publique, mais également à identifier des leviers d’action opérationnels pour permettre une meilleure adaptation de systèmes de santé vulnérables aux risques induits par les migrations.

Mots-Clés

Migrations ; changement climatique ; système de santé ; résilience.

Zone géographique

Bangladesh (Dacca, Begunbari, Tejgaon Thana), Haïti (Port-au-Prince, Grande Anse)

Calendrier

Début : février 2019
Fin : février 2023

Contact
valery.ridde
sofia.meister

Résultats et valorisation

Publications



  • Ridde Valéry, Benmarhnia Tarik, Bonnet Emmanuel, Bottger Carol, Cloos Patrick, Dagenais Christian, De Allegri Manuela, Nebot Ariadna, Queuille Ludovic et Sarker Malabika (2019) « Climate change, migration and health systems resilience: Need for interdisciplinary research », F1000Research, 8 (avril 1), p. 22. DOI : 10/gfz79x. https://f1000research.com/articles/8-22/v2.
    Résumé : Climate change is one of today's major challenges, and among the causes of population movement and international migration. Climate migrants impact health systems and how their ability to respond and adapt to their needs and patterns.  To date, the resilience of health systems in the context of climate change has barely been explored. The purpose of this article is to show the importance of studying the relationship between climate change, migration, and the resilience of health systems from an interdisciplinary perspective. Resilience is an old concept, notably in the field of psychology, and is increasingly applied to the study of health systems. Yet, no research has analysed the resilience of health systems in the context of climate change. While universal health coverage is a major international goal, little research to date focused on the existing links between climate, migration, health systems and resilience. We propose an interdisciplinary approach relying on the concept of health system resilience to study adaptive and transformative strategies to articulate climate change, migration and health systems.
--- Exporter la sélection au format