IGIKALI Impact socio-économique et de santé d’un accompagnement global pour des femmes en situation de précarité vivant avec un diabète, une hypertension artérielle ou une obésité en Ile-de-France

Axe de rattachement : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud

Responsable scientifique

Partenariats dans le pays de recherche

Partenariat avec convention

  • Association Ikambere (France) : en cours

Membres du Ceped participant au projet

EID Julia

Financement

  • Fondation NEHS (financement géré par l’association Ikambere)

Résumé

Situation
Dans le cadre de son développement, et forte de son expertise en matière d’accompagnement des femmes vivant avec le VIH, l’association Ikambere met en place une structure d’accueil et d’accompagnement pour les femmes en situation de précarité et d’isolement vivant avec un diabète, une hypertension artérielle ou une obésité en Ile-de-France. Outre la prise en charge médicale de ces pathologies à risque cardiovasculaire, l’accompagnement social proposé par la structure - tant dans l’accès aux droits et à des conditions de vie décentes que dans l’accueil, la rupture de l’isolement et le prendre soin de soi - joue un rôle central dans le soutien apporté aux personnes vivant avec ces maladies chroniques et traversant des situations de vie difficiles.

Objectifs
Les objectifs de ce projet de recherche sont (1)de caractériser l’accompagnement global proposé par la structure Igikali, (2)de mesurer l’impact de cet accompagnement sur la situation socio-économique et de santé des femmes, (3)d’analyser les processus d’empowerment, d’amélioration de la qualité de vie, du niveau de littératie en santé et d’agentivité des femmes accompagnées, et enfin (4)d’évaluer l’efficience de cet accompagnement par rapport à un parcours de soin classique dans le système de santé.

Méthodes
Ce projet de recherche s’inscrit dans les activités de l’association Ikambere au sein de la structure Igikali. Une collecte de données quantitative permettra une évaluation d’impact de type avant/après, par des questionnaires standardisés répétés depuis l’entrée dans la structure jusqu’à 12 mois d’accompagnement. Une collecte de données qualitative par des observations et des entretiens semi-directifs auprès des femmes, des professionnels de la structure et des professionnels de santé visera à analyser les mécanismes et processus d’empowerment des femmes accompagnées. Et une collecte des données relatives aux coûts de la structure permettra de réaliser une évaluation coût-efficacité.

Perspectives
Si des bénéfices sont démontrés ce projet de recherche permettra la diffusion et le développement de ce type de structure d’accueil et d’accompagnement global.

Mots-Clés

Maladies chroniques, Accompagnement global, Empowerment, Qualité de vie, Vulnérabilités

Zone géographique (terrains de recherche)

Ile-de-France, France

Calendrier

Novembre 2020 – Décembre 2023

Contact

courriel : annabel.desgrees chez ird.fr

Publications

Thèmes