ISOCARMA – Inégalités Sociales face au recours aux soins et à la prise en charge des cancers du sein et du col de l’utérus à La Réunion et à Mayotte : une étude sociologique à méthodes mixtes

Axe de recherche  : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud

Responsables scientifiques

Partenariats dans le pays de recherche

Université Paris Est Créteil, INSERM U955, France
ORS Océan Indien, La Réunion
INSERM CIC 1410 - CHU de La Réunion

Membres du Ceped participant au projet

Membres extérieurs au Ceped participant au projet

  • Meoïn Hagège, Florence Canouï Poitrine, Université Paris Est Créteil, INSERM U955
  • Emmanuelle Rachou, ORS Océan Indien
  • Emmanuel Chirpaz, Catherine Marimoutou, INSERM CIC 1410 - CHU de La Réunion

Financement

  • Institut National du Cancer (INCA)

Résumé

La France dispose de peu de données sur les cancers et les trajectoires des patient.e.s dans les territoires d’Outre-mer, notamment à Mayotte. Or ces territoires sont caractérisés par de fortes inégalités sociales, au sein de leurs populations et en comparaison à l’Hexagone. Social inequalities in cancer trajectories in Reunion Island and Mayotte : a sociological study using mixed methods (IsoCaRMa) est un projet de recherche en sociologie à méthodes mixtes sur les inégalités sociales face aux cancers à la Réunion et à Mayotte, qui vise à décrire l’évolution des situations sociales et de l’expérience de la maladie de femmes et d’hommes diagnostiqué.e.s d’un cancer du col, du sein ou colorectal, avant, pendant et après le traitement.
Il se compose de deux volets, menés par une équipe pluridisciplinaire composée de chercheuses en sciences sociales de la santé et de médecins de santé publique.

1 - Le volet dit qualitatif vise à recueillir des données par entretiens semi-directifs et par observations ethnographiques pour qualifier les trajectoires de patient.e.s face au cancer dans leur contexte jusqu’à 5 ans après le diagnostic, et identifier les inégalités sociales liées à l’âge, au genre, à la classe et à la racialisation.

2 - Le volet dit quantitatif vise à apporter des données de cadrage par la caractérisation des trajectoires de soins à partir d’une étude de cohorte rétrospective des données médico-administrative de consommation de soins i.e, hospitalisations, consultations, examens, traitements (chirurgie, chimiothérapie/thérapies ciblées, radiothérapie) via l’interrogation des bases de données médico-administratives en médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) du Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information et du Système national d’information inter-régimes de l’Assurance maladie (PMSI et Sniiram) à La Réunion et à Mayotte et du Registre des Cancers de la Réunion, puis l’identification des déterminants sociaux (âge, sexe, département et, pour la Réunion, la défavorisation sociale) à quatre moments clés du parcours de soins (le diagnostic, le traitement, le suivi et la situation 5 ans après le diagnostic).

Ce projet permettra d’éclairer les processus sociaux qui produisent des différences dans les trajectoires de ces deux territoires ultramarins français aux histoires coloniales, aux cultures et aux populations distinctes, mais liées par un même État social et par des dynamiques migratoires. Il permettra aussi de produire des données ad hoc sur les trajectoires de cancer, dont les professionnel.le.s de santé et les associations ont besoin pour mieux prendre en charge les patient.e.s, notamment sur les ruptures dans les prises en charge.

Mots-Clés

Inégalités, soins, cancers, La Réunion, Mayotte

Zone géographique (terrains de recherche)

La Réunion, Mayotte

Calendrier

Novembre 2020-Octobre 2024

Contact

meoin.hagege chez gmail.com
dolores.pourette chez ird.fr

Publications

Thèmes