MATER-Covid19 – Accoucher en temps de pandémie : faiblesses et résiliences des maternités en France

Axe de recherche : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud

Responsables scientifiques

Partenariats dans le pays de recherche

Partenariat sans convention

Membres du Ceped participant au projet

Membres extérieurs au Ceped participant au projet

  • Patrick Rozenberg, PUPH en gynécologie-obstétrique, CHI Poissy Saint-Germain-en Laye
  • Yves Ville, PUPH en gynécologie-obstétrique, Hôpital Necker APHP
  • Sophie Guillaume, Sage-femme coordinatrice en maïeutique , Hôpital Necker APHP
  • Anne Evrard, Vice-présidente du Collectif inter associatif autour de la naissance (CIANE)
  • Dounia Boujahma, Sage-femme coordinatrice Maison de naissance MaNaO
  • Marie Escure, Psychologue clinicienne, Cabinet de périnatalité Les Lucines

Financement

  • ANR AAP Résilience-COVID-19

Résumé

La pandémie de Covid-19 a obligé à réorganiser les soins y compris dans les maternités. Elle a fait réémerger les polémiques sur les violences obstétricales avec la dénonciation de deux pratiques observées pendant l’accouchement dans certains établissements : l’imposition du port du masque et le refus de permettre aux patientes d’être accompagnées. Ce projet propose d’étudier la réorganisation des maternités depuis le début de la pandémie, ainsi que les expériences et vécus des soignant.es et des femmes. Trois outils seront mobilisés : des observations participantes dans des maternités, des entretiens semi-directifs auprès de femmes et de professionnel·les de santé (n=90), et des auto-questionnaires destinés aux femmes ayant accouché (n=300). Le recrutement se fera avec deux grands hôpitaux publics parisiens (Hôpital Necker et CHI Poissy Saint-Germain) et la maison de naissance de La Réunion. Cela permettra de documenter à la fois une pluralité de pratiques et une diversité géographique. Le projet est porté par deux chercheures sociologues : Clémence Schantz (IRD, coordinatrice) et Virginie Rozée (Ined). L’équipe, déjà constituée, regroupe des chercheures en sciences sociales, des professionnel·les de santé et une association d’usagères. Ce projet de 12 mois constituera une aide à la décision concernant l’organisation des maternités en mettant en lumière les dynamiques sociales qui accompagnent les mesures de contrôle de l’épidémie en France.

Mots-Clés

Pandémie, Maternités, Santé maternelle, Violences Obstétricales

Zones géographiques

  • Ile de France
  • Ile de La Réunion

Calendrier

  • mi-juin 2021
  • mi-juin 2022

Contact

Publications

Thèmes