Projet 5P - Prestation de Parcours Participatif Personnalisé de Prévention

Axe de recherche : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud

Responsables scientifiques

Membres du CEPED participant au projet

Membres extérieurs au CEPED participant au projet

  • Audiffren Julien, Mathématicien, ENS-Paris-Saclay, CMLA
  • Eychène Jean-Marc, Médecin hospitalier, CHU Réunion
  • Faraut Gregory, Automaticien, ENS-Paris-Saclay, LURPA
  • Haddouk Lise, Psychologue, Université de Rouen, CRFDP
  • Labourdette Christophe, Mathématicien, CNRS, CMLA ENS-Paris-Saclay
  • Legrand Florian, Médecin Chef de Clinique Universitaire, CHU Réunion
  • Nicolaï Alice, Mathématicienne, ENS-Paris-Saclay, CMLA
  • Oudre Laurent, Traitement du Signal, Université Paris13, L2TI
  • Vayatis Nicolas, Mathématicien, ENS-Paris-Saclay, CMLA
  • Vidal Pierre-Paul, Neurophysiologiste, CNRS, Cognac-G (co-responsable)

Partenariat avec convention :

Partenariat sans convention

Financement

Résumé

Le Bien-Vieillir et la prévention de la perte d’autonomie retiennent aujourd’hui l’attention des politiques publiques dans le monde entier. Leur mot d’ordre envers les personnes âgées est de préserver au maximum le maintien à domicile car, d’une part, cela correspond le plus fréquemment aux souhaits des personnes âgées elles-mêmes et de leur famille et, d’autre part, cette solution est jugée moins onéreuse que l’hébergement en institution dont une partie plus ou moins importante est justement prise en charge par les pouvoirs publics.
Pour retarder le plus possible l’âge d’entrée en dépendance, une pratique de plus en plus courante consiste à mettre en place des ateliers de prévention auprès des personnes âgées, dans le domaine de l’activité physique, de la mémoire, de la nutrition ou encore du sommeil. Si l’hypothèse du bienfait escompté de ces ateliers s’appuie parfois sur la littérature scientifique, les modalités d’implémentation des ateliers pour promouvoir le Bien-Vieillir sont extrêmement variées et témoignent davantage du tâtonnement que d’une pratique fondée sur des données probantes.

L’objectif du programme 5P est donc d’apporter des éléments scientifiques supplémentaires et novateurs dans la mesure et l’évaluation des effets des ateliers de prévention pour les personnes âgées à l’île de La Réunion, département français d’outre-mer. Une innovation scientifique de 5P consiste en la mise en synergie de plusieurs dispositifs d’acquisition et de traitement de l’information (bilan approfondi de l’état de santé des seniors sur la base d’une Évaluation gériatrique standardisée, création de nouveaux indicateurs de mesure physique dans le domaine de la marche et de l’équilibre des seniors, couplage avec des données socioéconomiques et psychologiques, analyse croisée de ces données). Grâce à ces différentes mesures, un autre objectif du programme 5P est la détection précoce de la pré-fragilité et de la fragilité des seniors, au sens des critères de Fried.

Mots-Clés
Vieillissement, Santé publique, Politiques publiques

Zone géographique
La Réunion

Calendrier

2016-2020

Thèmes