SeptaVIH quali - VIH et polypathologie : expériences et difficultés associées à la prise en charge de la polypathologie chez les personnes vivant avec le VIH de 70 ans et plus

Axe de recherche : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud

Responsables scientifiques

Partenariat

  • CHU Nantes
  • CHU Bordeaux
  • CHU Paris

Membres du CEPED participant au projet

Financement

  • ANRS

Résumé

L’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH (PvVIH) a considérablement augmenté ces dernières années grâce à l’arrivée de traitements antirétroviraux efficaces et bien tolérés.
Aujourd’hui la moitié des PvvIH a plus de 50 ans (5% a plus de 70 ans) et cette proportion va augmenter dans les prochaines années. Avec le vieillissement de cette population, on observe une augmentation importante de la prévalence de la polypathologie chez les PvVIH ce qui soulève de nouveaux enjeux de prise en charge. De plus, nous manquons de données socio-anthropologiques en France permettant de comprendre la perception qu’ont les PvVIH âgées de la polypathologie et la manière dont ils vivent la gestion de leurs maladies chroniques. Ces informations sont pourtant importantes pour permettre une prise en charge de qualité.
L’étude ANRS EP66 -SEPTAVIH « Fragilité chez les personnes vivant avec le VIH (PvVIH) âgées de 70 ans et plus : faisabilité du dépistage de la fragilité, prévalence, facteurs de risque et impact sur la survenue d’évènements péjoratifs de santé » dans laquelle s’inscrit ce projet de recherche offre une opportunité pour répondre à ces questions.
L’objectif principal de ce projet est de mieux comprendre le vécu et la gestion de la polypathologie par les PvVIH de plus de 70 ans en lien avec leur environnement social et médical. Pour cela, nous examinerons les activités que les PvVIH entreprennent au quotidien pour soigner conjointement leur infection à VIH et d’autre(s) maladie(s) chronique(s) ; nous analyserons la façon dont ils hiérarchisent les différentes maladies et les soins qui s’y rapportent en lien avec les perceptions et le sens qui leur est donné ; nous décrirons le rôle et l’implication des proches dans la gestion de ces maladies concomitantes, examiner l’influence de l’environnement socio-économique et social sur le processus de gestion de la polypathologie et décrire l’organisation de la prise en charge du VIH en présence de polypathologie.
La méthodologie reposera essentiellement sur la réalisation d’entretiens semi-directifs approfondis en face à face auprès, de (1) 20 PvVIH âgées de plus de 70 ans sous traitement antirétroviral depuis plus de 12 mois et ayant un diabète, de (2) 10 aidants proches ou familiaux (époux (se), enfants, petits-enfants, compagnons de vie) et de (3) 10 médecins généralistes prenant en charge des PvVIH âgées.
Les résultats qualitatifs complèteront les données cliniques et biologiques collectées dans SEPTAVIH et permettront d’identifier de futures interventions pour améliorer la prise en charge des PvVIH les plus fragiles.

Mots-Clés

VIH, Vieillissement, Fragilité, Polymédication

Zones géographiques

France, Bordeaux et Paris

Calendrier

2020 - 2022

Contact

samboucesarine chez hotmail.fr

Thèmes