La question du vivre ensemble chez les jeunes adultes

Responsable scientifique

CICCHELLI Vincenzo

Partenariats dans le pays de recherche

Partenariat avec convention
CNAF, France

Résumé

Cette enquête entend aborder une dimension encore peu étudiée de la façon dont la jeunesse en France construit un rapport à autrui dans une société globale : par l’étude du vivre ensemble dans une société française traversée par de nouvelles formes de repli sur soi, de peur, exclusion et rejet de l’autre. L’altérité est définie ici selon le sens que lui donnent les travaux sur le cosmopolitisme : est ici considéré comme autre, tout individu censé être le représentant d’une culture différente de la sienne. Ainsi, dans l’enquête menée, la notion d’altérité ne saurait aucunement être réduite à l’extériorité de la communauté des citoyens français. L’autre n’est pas que l’étranger, le migrant, le sans papier, le réfugié, mais quiconque est assigné – sur les plans ethniques, religieux, identitaires – à une différence. Travailler sur la différence culturelle selon cette optique signifie analyser chez les individus la façon dont ils font une place à autrui dans leurs identités, la façon dont ils revendiquent leurs appartenances (groupales, sociales, nationales), la façon dont ils gèrent la pluralité culturelle propre à la société française. Dans cette enquête, je me penche sur ce que j’appelle le retour des anti-Lumières, en particulier sur la question des replis identitaire et les postures de rejet d’autrui, de xénophobie. Cette enquête explore donc les éléments qui vont à l’encontre de l’ouverture dans la socialisation cosmopolite : l’obsession ethnico-nationale, la montée des populismes, et, plus globalement, les postures anti-universalistes.
Une enquête par entretiens approfondis est menée depuis le printemps 2017 pour saisir la force, l’étendue et la diversité de ce repli. Cette enquête se compose de trois vagues, la première a été effectuée en mai 2017 (26 entretiens), la deuxième en décembre 2018 (27 entretiens) et la dernière en mai 2019 (25 entretiens) pour un total de 78 entretiens.
Cette enquête a été répliquée en Italie (Salerne) et le sera en Espagne (Santader) avec la collaboration des universités de Salerno et Cantabria.

Mots-Clés

Anti-lumières, Rejet de l’autre, Vivre ensemble, souverainisme, populisme

Zone géographique

Ile de France

Calendrier

2017-2021

Contact

vincenzo.cicchelli chez ceped.org

Résultats et valorisation

  • Un rapport sera remis à la Cnaf en mars 2021
  • Un ouvrage sera publié en anglais et italien

Thèmes