Covid19-Migrations

Axe de recherche : Axe 2 - Migration, Pouvoir, Développement

Responsables scientifiques

Partenariats dans le pays de recherche

Partenariat avec convention

Partenariat sans convention

Membres du Ceped participant au projet

Membres extérieurs au Ceped participant au projet

  • Lucie Bacon, géographe, doctorante, MIGRINTER, CNRS-Université de Poitiers
  • Thomas Lacroix, géographe, Directeur de Recherches, MFO, CNRS-MEAE
  • Tony Rublon, géographe, doctorante, MIGRINTER, CNRS-Université de Poitiers
  • Li Zhipeng, géographe, postdoctorant, Sciences Po, Paris
  • Florian Aumont, juriste, maître de conférence, CECOJI, Université de Poitiers
  • Elsa Gomis, doctorante, MFO, CNRS-MEAE
  • Lakhdar Saïs, intelligence artificielle, professeur, CRIL, CNRS-Université d’Artois
  • Fabien Delorme, intelligence artificielle, ingénieur, CRIL, CNRS-Université d’Artois
  • Said Jabbour, intelligence artificielle, maître de conférence, CRIL, CNRS-Université d’Artois

Financement

  • IRD
  • CNRS
  • INSHS

Résumé

En mars 2021, Thomas Lacroix (CNRS/Maison Française d’Oxford) et Nelly Robin (IRD/Migrinter/CEPED) ont ouvert un fil sur le media social « seenthis » dans le but de collecter et rassembler l’ensemble des articles de presse couvrant la thématique des migrations pendant la pandémie.
L’objectif premier était d’une part de mettre à disposition de toute personne intéressée une source d’information unique sur cette thématique, et d’autre part de repérer l’émergence et l’évolution des problématiques pointées par cette veille médiatique. A cette initiative sont rapidement venus se joindre d’autres chercheurs, permettant ainsi une couverture globale du phénomène. L’équipe compte à ce jour neuf fils, couvrant soit une aire géographique, soit une thématique (cf.programme Fils d’Actualité Covid19-Migrations). Le renforcement de l’équipe et l’accumulation du volume du données ont ouverts différentes perspectives analytiques. Les travaux se structurent autour de deux axes : une analyse des effets des mesures du confinement sur les trajectoires migratoires d’une part, sur les lieux d’enfermement des étrangers d’autre part ; une analyse textuelle, iconographique et thématique du traitement journalistique des migrations. Cette analyse s’appuie sur une diversité d’outils méthodologiques : cartographie, analyse quantitative des co-variations, analyse du contenu textuel. Elle est réalisée en collaboration avec des ingénieurs cartographes de l’IRD et du CNRS ainsi qu’avec des ingénieurs informaticiens du CRIL (Université d’Artois). Ces deux axes ne couvrent pas l’ensemble des travaux qui seront réalisés sur la base de cette collecte. S’y adjoindront une réflexion sur des thèmes plus ciblés tels que les effets de la pandémie en termes de Droits de l’Homme ou des formes de migrations plus ciblées telles que les migrations des pays occidentaux vers les pays du « Sud ».

Mots-Clés

Covid-19, Migrations, parcours migratoire, enfermement, iconographie

Zones géographiques

Monde avec focus sur Balkans, Afrique, Moyen Orient, Asie de l’Est

Calendrier

En cours

Contact

courriel

Publications

Publications récentes

2020


  • ROBIN Nelly (2020) « L’émigration des jeunes, un nouvel enjeu social pour le Sénégal », The Conversation, novembre 25. https://theconversation.com/lemigration-des-jeunes-un-nouvel-enjeu-social-pour-le-senegal-150310.
    Résumé : Depuis l’automne, l’archipel des îles Canaries connaît une forte accélération des arrivées de migrants subsahariens, candidats à l’immigration en Europe. Plus de 2 000 ont accosté en seulement deux jours, début novembre. Parmi eux, des mineurs sénégalais. Leur présence questionne les logiques habituelles de l’émigration sénégalaise et interroge ce désir de partir coûte que coûte au péril de sa vie.

  • ROBIN Nelly (2020) « Barcelone ou la mort » : au Sénégal, des femmes et des hommes en quête d’avenir », The Conversation, novembre 26. https://theconversation.com/barcelone-ou-la-mort-au-senegal-des-femmes-et-des-hommes-en-quete-davenir-150146.
    Résumé : Depuis le mois de septembre 2020, l’ampleur des départs en pirogue d’émigrants du Sénégal vers les îles Canaries a interpellé les politiques et ému l’opinion publique, informée des naufrages répétés et des pertes en vies humaines au large de Dakar.Cet article, tiré de l’étude « Immobilité sociale versus mobilité sociale – Les causes profondes de l’émigration internationale », entend déconstruire les idées reçues sur les causes de l’émigration et faire entendre le point de vue subjectif des acteurs de la migration afin de rendre compte des conditions dans lesquelles se construit la décision d’émigrer.
--- Exporter la sélection au format

Thèmes