> Formation > Doctorant au Ceped > Thèses en cours

Des États humanitaires ? Ethnographie des politiques et des pratiques humanitaires au Venezuela et en Colombie

Thèse de Ethnologie préparée par Fernando GARLIN sous la direction de Laëtitia ATLANI-DUAULT à l’Université Paris Descartes (Paris V).

Cette thèse s’inscrit dans le cadre du projet de recherche « Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud »

Résumé du projet de thèse

La crise migratoire entre le Venezuela et la Colombie entraine une série de phénomènes inédits dans l’histoire des deux pays : débordement des frontières, renforcement militaire, crise en santé publique, et l’adoption d’une politique pour le traitement de la migration Vénézuélienne. Dans un contexte d’urgence, l’aide humanitaire du « Nord » (les États Unis, la France, la Norvège, et la Commission Européenne, notamment) a décidé de mettre en en place un plan qui interagit avec la politique sociale de chacun des deux États, produisant des résultats distincts. Au Venezuela, cette aide entre en concurrence avec la politique du gouvernement, devant négocier avec les réseaux humanitaires existants, contrôlés par l’armée. En Colombie, cette aide humanitaire complète la politique sociale du gouvernement, et s’inscrit dans plusieurs projets portés par le Gouvernement Colombien. Pour étudier ces phénomènes, je souhaite réaliser une approche comparative en Colombie (dans les régions de La Guajira, Norte de Santander, Bogotá) et au Venezuela (dans celles de Táchira, Maracaibo, Caracas). Cette approche vise à la fois à comprendre comment l’aide humanitaire semble être fortement, mais différemment, instrumentalisée par les deux États, et comment les dynamiques migratoires sont influencées par cette aide extérieure. La thèse permettra d’analyser dans quelle mesure « l’industrie de l’aide » conditionne les politiques sociales en Colombie pour les migrants, et les politiques sociales pour la population au Venezuela. Au-delà du cas Venezuela et Colombie, cette recherche essayera d’éclairer les interactions entre les politiques sociales des gouvernements et les politiques de l’humanitaire en Amérique Latine. Les résultats de cette thèse consisteront à caractériser ces dynamiques socio-politiques dans un contexte local spécifique et empreint d’urgence humanitaire migratoire et par la suite à travers une remontée en généralité d’inscrire ces résultats dans les arènes des politiques internationales.

Mots-Clés
Frontières, déplacés, migrants, aide humanitaire, développement, État, crise migratoire, Venezuela, Colombie, politique.

Zone géographique
Zone 1 (Venezuela : Caracas, Táchira, Maracaibo), zone 2 (Colombia : La Guaijira, Cúcuta, Bogotá)

Calendrier

  • Octobre 2019
  • Octobre 2022