Anthropologie politique de l’aide internationale : penser l’alignement politique et opérationnel entre action humanitaire, aide au développement et construction de la paix (l’exemple du Cameroun).

Claire LEFORT

Thèse d’anthropologie politique préparée par LEFORT Claire sous la direction de ATLANI-DUAULT Laetitia

Résumé du projet de thèse

Ces dernières années, le secteur de l’aide internationale a été marqué par une volonté croissante d’alignement entre action humanitaire, aide au développement et enjeux sécuritaires (ou peacebuilding). Cette tendance, observable au niveau stratégique et opérationnel, impacte tant acteurs et projets de l’aide que populations et territoires au sein desquels ces derniers se déploient. Le Cameroun constitue, sur ce sujet, un cas d’étude intéressant en raison de son statut de pays-pilote dans l’opérationnalisation du « triple nexus Humanitaire, Développement, Paix », ainsi que de la pluralité des « crises » qui le traverse aujourd’hui (sécession des régions anglophones à l’ouest, exactions du groupe Boko Haram au nord, présence de réfugiés centrafricains à l’est). Au croisement de l’anthropologie politique et de l’anthropologie de l’aide internationale, à partir d’une méthode de « double ethnographie en réseau » (menée auprès des acteurs de l’aide et de leurs supposés « bénéficiaires »), il s’agit d’étudier les dynamiques et recompositions occasionnées par cet alignement politique et opérationnel.

Mots-Clés

anthropologie ; humanitaire ; développement ; peacebuilding ; Cameroun ; triple nexus

Zone géographique

Cameroun

Calendrier

  • Début de la thèse : 01/09/2020
  • Date prévue de soutenance : indéterminée

Thèmes