Etat, radicalisation et gouvernance sécuritaire aux abords du lac Tchad

Allah-Kauis NENECK

Thèse de Sociologie préparée Allah-Kauis NENECK sous la direction de Marc-Antoine PEROUSE DE MONTCLOS à l’université Paris Descartes.

Résumé du projet de thèse

Ce projet de thèse entend comprendre les enjeux liés à la gouvernance sécuritaire au Tchad. Depuis l’avènement de Boko Haram en 2009, les pays riverains du lac Tchad sont touchés par les violences de ce groupe armé religieux nigérian. Comme réponses, les gouvernements de ces pays ont déployé leurs forces armées. Malgré le déploiement de ces forcées, les violences perdurent encore. Les populations locales, principales victimes de Boko Haram, ont été associées à la lutte contre ce groupe à travers leurs autorités traditionnelles. Ainsi, des groupes d’autodéfense ont été constitués pour aider les autorités à surveiller les frontières, identifier les suspects, et souvent maintenir l’ordre. Notre projet de thèse entend explorer les pratiques informelles des comités de vigilance dans les zones frontalières, le processus de radicalisation dans le bassin du lac Tchad ainsi que les méthodes de recrutement de l’ISWAP.

Mots-Clés :

Etat, gouvernance sécuritaire, radicalisation, comités de vigilance, lac Tchad.

Zone géographique :

Tchad, province du lac Tchad

Calendrier

  • Début de la thèse : Septembre 2019
  • Date prévue de soutenance : Juin ou septembre 2022

Thèmes