Les associations de patientes, intermédiaires du transfert de connaissances dans la lutte contre le cancer du sein au Mali et en France ?

Julie ROBIN

Thèse de santé publique préparée par ROBIN Julie

Directeur de thèse : RIDDE Valery

Codirectrice  : SCHANTZ Clémence

Ecole doctorale : ED 393

Cette thèse s’inscrit dans le cadre du projet de recherche SENOVIE – Mobilités thérapeutiques et cancers du sein : expériences et vécus de femmes africaines

Résumé

Notre recherche en santé publique souhaite explorer le potentiel que représentent les associations de patients en tant qu’intermédiaires du transfert de connaissances dans le contexte de la lutte contre le cancer du sein au Mali et en France. Conduit sur le modèle d’une recherche interventionnelle en santé publique, elle s’appuie sur la mise en œuvre d’un paquet d’activités de renforcement des capacités de transfert de connaissances des associations de patientes maliennes impliquées dans le projet SENOVIE pour analyser le potentiel, les conditions et l’efficacité de leur rôle en tant qu’intermédiaires dans le processus de transfert de connaissances sur le cancer du sein. Notre recherche souhaite contribuer à renforcer l’utilisation politique, sociale et économique des connaissances produites par la recherche et l’expérience des patients et des soignants dans un contexte sanitaire où le patient a encore du mal à se positionner comme un acteur à part entière du système de soins.

Mots-Clés

Cancers, Mali, Transfert de connaissances, Associations de patients.

Zones géographiques

Mali, France.

Calendrier

  • Début de la thèse : octobre 2022
  • Date prévue de soutenance : octobre 2025

Publications en lien avec la thèse

Thèmes