Variabilité linguitique en milieu plurilingue : le cas d’une ville du Sénégal : Mbacké.

Serigne Ibnou SECK

Thèse de sociolinguistique préparée par Serigne Ibnou SECK sous la direction de Michelle AUZANNEAU à l’université Sorbonne-Nouvelle Paris 3.
Cette thèse s’inscrit dans le cadre du projet de recherche (faire référence au projet du Ceped).

Résumé du projet de thèse

Cette thèse s’inscrit dans la lignée des études sur le plurilinguisme et de contact de langues au Sénégal. Elle cherche à décrire et à analyser la variabilité langagière et les dynamiques sociolinguistiques internes propres à la ville de Mbacké. A travers les pratiques plurilingues et urbaines de jeunes Mbackois, nous essayerons d’une part, dans une perspective ethnographique décrire et montrer les spécificités linguistiques des pratiques du wolof de jeunes de la ville de Mbacké, et d’autre part en adoptant une visée interactionniste, essayer d’analyser la variabilité en interaction.

Mots-Clés
Plurilinguisme,. Contact de langues,. Variabilité langagière,. Dynamiques sociolinguistiques,. Pratiques linguistiques urbaines,. Ethnographie., Interactionniste,.

Zone géographique
Afrique Subsaharienne (Sénégal, Mbacké, Diourbel)

Calendrier

  • Début de la thèse : 15-01-2015
  • Date prévue de soutenance : 10-2019

Thèmes