DOCTA - Les thèses en études de la population en France

Axe 1 - Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud

Responsables scientifiques

Chercheurs du CEPED participant au projet

Membres de l’INED participant au projet

  • Géraldine Duthé
  • Dominique Diguet
  • Catherine Sluse

Partenariats

  • INED (Institut National d’Etudes Démographiques, France, https://www.ined.fr/)
  • IDUP (Institut de démographie de Paris, France)

Financement

  • iPOPS
  • INED

Résumé

Contexte
L’accès généralisé à de vastes bases de données bibliographiques sur les travaux réalisés a ouvert de nouvelles perspectives de recherche. Ce projet consiste en la constitution d’une base de données regroupant des informations sur l’ensemble des thèses soutenues dans les universités françaises dans le domaine des études de population.

Objectifs
L’objectif de ce projet est de répondre aux questions suivantes :
• Dans quel cadre institutionnel et où les thèses soutenues dans les écoles doctorales françaises sont-elles menées ?
• Quelles sont les thématiques dominantes ?
• Quels sont les principaux questionnements auxquels est soumis ce domaine d’étude ?
• En termes de discipline, de sujets abordés, comment se situent les études relatives aux trois grands phénomènes démographiques que constituent la migration, la fécondité et la mortalité ?

Données et méthodes
Ce travail est réalisé à partir du catalogue du Système Universitaire de Documentation (Sudoc) qui recense de manière exhaustive les thèses de doctorat soutenues en France.
Nous utilisons des mots-clés relevant de la démographie à l’aide du langage d’indexation RAMEAU (Répertoire d’autorité-matière encyclopédique et alphabétique unifié) utilisé par la Bibliothèque nationale de France ainsi que les bibliothèques universitaires et de recherche. Les thèses identifiées sont ensuite téléchargées. Elles sont traitées au moyen de logiciels de gestion des bibliographies Zotero, Excel et Access puis analysées au moyen des logiciels de traitement statistique STATA, SPSS et R.
Nous nous concentrons sur les thèses qui s’intéressent à des populations humaines et mobilisent des approches utilisées dans les études de population. Ainsi, les travaux relevant d’études juridiques, biomédicales, psychologiques, techniques ne sont pas retenus. Pour être incluses, les études des populations contemporaines doivent comporter un minimum d’approche « en » population, à l’échelle individuelle (entretiens, enquêtes, bases de données sur les individus) ou agrégée (indicateurs, observation de flux migratoires, données de cohortes).

Mots-Clés
Thèse, population, doctorat.

Zone géographique
France

Calendrier
2013-2019

Contact
Myriam de Loenzien Myriam.de-Loenzien chez ird.fr

Résultats et valorisation
Le premier corpus de thèses regroupait celles soutenues entre 2000 et 2012. La base de données est régulièrement mise à jour et sera complétée des thèses antérieures à 2000 (aussi loin que l’on puisse remonter avec le SUDOC).

Analyses sur les données existantes :
• Étude des migrations et mobilités (thématique abordée par près de la moitié des thèses)
• Étude d’autres thématiques : vieillissement, genre, fécondité, etc.
• Analyse fine des aires géographiques étudiées

Dans le cadre d’un projet plus large soutenu par IPOPS, il est prévu la mise en ligne d’une base de données exhaustive sur les thèses en étude de la population soutenues en France ainsi qu’une étude sur le devenir des docteurs en étude de la population.

Publications récentes

  • Andro Armelle, Arnoux Delphine, Diguet Dominique C., Duthé Géraldine, Kabbanji Lama, Lesclingand Marie, Loenzien Myriam de et Sluse Catherine E. (2013) « Becoming Population Scientist in the 21st Century: Exploratory Analysis of The French Case » (communication orale), présenté à XXVII IUSSP International Population Conference, Busan.
  • Andro Armelle, Arnoux Delphine, Diguet Dominique C., Duthé Géraldine, Kabbanji Lama, Lesclingand Marie, Loenzien Myriam de et Sluse Catherine E. (2013) « Les thèses en étude de la population en France : caractéristiques, place de la démographie et évolutions depuis 2000 » (communication orale), présenté à La démographie revisitée. Des 50 dernières aux 50 prochaines années. Demography revisited. The past 50 years, the coming 50 years, Louvain-la-Neuve.
    Mots-clés : population studies, thesis.

  • Loenzien Myriam de, Andro Armelle, Duthé Géraldine, Kabbanji Lama et Lesclingand Marie (2014) « Demography in the Early 21st Century: An Insight from French Doctoral Theses in Population Studies » (communication orale), présenté à XVIII ISA World Congress of Sociology Facing an Unequal World: Challenges for Global Sociology (ISA), Yokohama. https://isaconf.confex.com/isaconf/wc2014/webprogram/Paper44790.html.
    Résumé : French demographers have played a major role in the development of quantitative techniques in demography. More recently, population studies more opened to other social science disciplines and qualitative approaches have flourished in many countries. How does demography relate to population studies in recent doctoral studies in France? Which topic do these studies address? In which institutional context are they realized? To answer these questions, we draw on a database of doctoral theses defended in France during the last decade (2000-2012). This database has been built using the French Documentation University System and related indexing language. The topics are classified in 14 categories. Among 851 references, 746 theses have been selected and are analyzed using EXCEL, SAS and IRAMUTEQ software. Analyses performed include principal component analysis and textual analysis. Results show that the number of doctoral theses per year is relatively constant, with fluctuations due to institutional constraints. Doctoral students are mostly female (55%). The concentration of researches in six main geographic poles reflects the structure of demography training. Demography is the main discipline (65%) followed by sociology, geography, political science and economy. Studies on mortality and health tend to involve more modeling and to be more associated with population structure whereas fertility is often analyzed in conjunction with family and sexuality and tends to more frequently adopt a gender perspective. By contrast, migration, which represents the most frequent topic, is more associated with culture, minorities, using qualitative approaches. It also addresses issues related to environment and territory. This analysis provides insights into population studies boundaries as well as the way disciplines complement each other. In the longer term, our database should be completed with theses prior to 2000. It may participate in the constitution of a comparative international database of doctoral theses in population science.


  • Loenzien Myriam de, Duthé Géraldine, Kabbanji Lama, Andro Armelle, Diguet Dominique C., Sluse Catherine E. et Arnoux Delphine (2015) « Les enjeux actuels des études de population: une analyse des thèses de doctorat soutenues en France », Revue Quételet, 3 (1) (octobre), p. 119-144. DOI : 10.14428/rqj2015.03.01.05. http://www.uclouvain.be/cps/ucl/doc/demo/documents/RQVol3n1octobre2015deLoenzienetal.pdf.
    Résumé : Cet article vise à explorer le champ des études de population en France à travers le contenu des thèses de doctorat soutenues dans ce pays au cours de la dernière décennie (2000-2012). Nous utilisons pour cela une base de données regroupant 943 thèses. Les analyses menées sont issues de modèles multivariés et de méthodes de statistique textuelle. Les résultats montrent la présence majoritaire de thèses réalisées en référence principalement à la sociologie et dans une moindre mesure à la démographie. La migration constitue la thématique la plus fréquemment traitée. Elle est principalement abordée en lien avec la culture, l’identité, la religion, les minorités, de façon qualitative, ou avec les notions d’environnement, de territoire, de logement. Les études sur la mortalité et la santé ou sur la dynamique de population adoptent généralement une démarche plus quantitative et de modélisation tandis que celles portant sur la fécondité, la famille, la sexualité et la nuptialité occupent une position intermédiaire, proche des études de genre. La scolarisation et l’enseignement sont quant à eux traités en lien avec différentes thématiques, sans prépondérance de l’une d’entre elles. Cette première exploration de la base des thèses apporte ainsi des éléments déterminants pour mieux comprendre le contour des études de population ainsi que la manière dont les disciplines se complètent en leur sein. À plus long terme, elle devrait être étendue à une période plus longue et pourrait servir au développement d’une base de données internationale sur les thèses de doctorat en études de population.
    Mots-clés : analyse textuelle, base de données bibliographique, bibliographic database, Démographie, demography, doctoral theses, étude de population, population study, social sciences, textual analysis.
--- Exporter la sélection au format

Thèmes