HandiSSR - Santé sexuelle des Jeunes et Adultes handicapés à Bujumbura – Burundi

Axe de rattachement : Axe 1 - Santé, vulnérabilités et relations de genre au Sud

Responsables scientifiques

Partenariat

Financement

Résumé

Selon le rapport mondial sur le handicap de l’OMS, les personnes handicapées (PH) représentent environ 15% de la population mondiale et 80% d’entre elles vivent dans les pays à ressources limitées. Il existe de nombreuses preuves empiriques montrant que les PH souffrent d’un grand nombre de désavantages tels que des taux plus élevés de pauvreté et de chômage et un niveau d’éducation plus bas, ainsi que diverses formes d’exclusions et d’oppressions directement liées à leur handicap.
En particulier, les besoins des personnes handicapées en matière de vie sexuelle et reproductive ont souvent été ignorés, et de plus en plus de données empiriques indiquent que, dans les pays à ressources limitées, elles risquent d’être exposées à un taux élevé d’issus défavorables dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive (SSR).
En Afrique subsaharienne, les adolescents et les jeunes représentent plus du tiers de la population totale et sont au coeur du développement humain. La santé sexuelle et reproductive est un domaine particulièrement important pour ces jeunes qui débutent leur vie sexuelle. Malheureusement, les adolescents et les jeunes des pays à ressources limitées semblent être exposés à un certain nombre de risques de SSR, y compris l’infection par le VIH, les violences sexuelles et les grossesses précoces (et/ou non désirées). Au sein de la population des adolescents et jeunes, les personnes handicapées ont reçu peu d’attention.
Reconnaissant l’importance - soulignée dans la Convention pour le droit des personnes handicapées - de données valides pour défendre les droits des personnes handicapées, l’Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD), l’Institut de Statistique du Burundi (ISTEEBU), L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), l’ONG Nouvelle Espérance et la Faculté de Gestion de l’Université du Burundi (FG/UB) ont lancé ensemble cette étude visant à améliorer notre compréhension de la SSR des adolescents et des jeunes handicapés Au Burundi. Cette étude devrait répondre aux besoins prioritaires du Programme National de lutte contre le Sida (PNLS) du Burundi et du programme National de SSR. Elle adoptera une approche pluridisciplinaire (méthodes quantitatives et qualitatives).

L’objectif général de cette étude est de fournir des informations quantitatives et qualitatives sur la vulnérabilité des personnes handicapées à l’infection à VIH. Il s’agira notamment des estimations de la prévalence du VIH, de l’identification des facteurs de risque d’infection sexuellement transmissible, et des obstacles à l’accès aux services de prévention et aux soins de santé pour le VIH ou la santé sexuelle et reproductive.

Cette étude combinera les approches quantitative et qualitative et sera précédée par un travail exploratoire.

La composante quantitative sera une enquête transversale avec un groupe témoin. Les personnes handicapées seront sélectionnées dans la population générale en utilisant un échantillonnage stratifié en deux étapes. Les personnes handicapées éligibles seront invitées à passer un test de dépistage du VIH et à répondre à un questionnaire sur leur handicap, leurs caractéristiques socio-économiques, leurs connaissances et leur attitude face au VIH, leur utilisation des méthodes de planification familiale, leurs comportements et partenaires sexuels, leur environnement et réseaux sociaux, ainsi que sur leur accès aux services de prévention et de soins. Les personnes du groupe témoin seront sélectionnées dans le voisinage des personnes handicapées (même zone de dénombrement) et les mêmes procédures d’étude seront effectuées avec eux.

La composante qualitative sera menée parallèlement au travail quantitatif. Elle se concentrera uniquement sur les adolescents et les jeunes ayant des handicaps physiques et visuels. Elle adoptera une perspective phénoménologique comme un moyen de donner un aperçu de la perspective des personnes handicapées, mais suivra également une approche constructiviste pour mieux comprendre comment la vulnérabilité des personnes handicapées vulnérables est façonnée par leur environnement social. Les méthodes qualitatives de collecte de données comprendront des entrevues narratives d’adolescents et de jeunes handicapés et des études de cas. Elles seront complétées par des entretiens semi-structurés couvrant les différents sujets énumérés dans la section portant sur les objectifs spécifiques.

Des entrevues avec des personnes issues de l’environnement des jeunes handicapés (parents, voisins, amis, enseignants et agents de santé) seront également menées.

Mots-Clés

Santé sexuelle et reproductive, Handicap, Jeunes et adolescents.

Zone géographique

Burundi (Bujumbura)

Calendrier

2018-2020

Contact

pierre.debeaudrap chez ird.fr

Thèmes