Publications des membres du Ceped

2021

  • Akouwerabou Lirassê, Alexandre Laurice et D'andria Aude (2021) « Caractéristiques de l’entrepreneuriat genré dans un pays en développement, le cas du Burkina Faso », Revue Recherches en Sciences de Gestion-Management, 142 (mai), p. 41-69.
    Résumé : Cet article tente d’analyser les caractéristiques de l’entrepreneuriat genré au Burkina Faso. Note étude quantitative menée auprès 272 entrepreneurs (hommes et femmes), dévoile que les entrepreneures burkinabè représentent 22% du total des entrepreneurs. Elles sont plus éduquées que leurs homologues masculins. Elles entreprennent majoritairement dans un domaine proche de leur formation. Plutôt jeunes (38 ans) et majoritairement mariées, elles sont en position Pull. Elles souffrent peu du manque d’accompagnement et du manque de financement car elles reçoivent le soutien de leur entourage. Elles dirigent des entreprises de 10 salariés et plus. Enfin, leurs entreprises dégagent une rentabilité quasi identique à celle créées par des hommes, voire légèrement supérieure.


  • Alexandre Laurice (2021) « Entrepreneurship », in The Palgrave Encyclopedia of the Possible, Cham : Springer International Publishing, p. 1-9. ISBN : 978-3-319-98390-5. https://link.springer.com/10.1007/978-3-319-98390-5_201-1.
    Résumé : Entrepreneurship is a French word which describes the action of undertaking a venture. However, the concept of entrepreneurship is being expressed in other words such as small business. The concept is part of a multidisciplinary approach: economy, management, psychology, sociology, geography, gender, and education. While the entrepreneur of the sixteenth or eighteenth century was considered as an industrial, an innovator, or a manager, today the entrepreneur should play a large social and economic role and most of all create jobs. This is in light with Drucker’s (1985) definition “entrepreneurship is the act that endows resources with a new capacity to create wealth.” Research on entrepreneurship have started with Insudtrials, Economics, and Researchers but gained a lot of interest in Management from the 1970s. Many topics have been addressed such as: the psychological profile, the opportunity concept, the entrepreneurial intention, internationalization, education, business model, intrapreneurship, social and responsible entrepreneurship, gender, and so on.


  • Alexandre Laurice et Ndour Mamour (2021) « Community Groups as Triggers of Female Entrepreneurship, the Case of Senegal’s Food Sector: », Recherches en Sciences de Gestion, N° 145 (4) (décembre 16), p. 45-71. DOI : 10/gn2b8k. https://www.cairn.info/revue-recherches-en-sciences-de-gestion-2021-4-page-45.htm?ref=doi.
    Résumé : This paper presents a research aimed at answering the following questions: what motivates Senegalese women to choose community groups in order to create ventures? How do institutions affect their entrepreneurial processes? To do so, an in-depth study of four cases of female community groups was conducted. The results show that, by way of the technical and psychological they provide, female community groups are a perfect setting to help women entrepreneurs succeed. This arrangement helps them also to best deal with organizing their personal lives. The entrepreneurial process is rather causal and lean, but definitely no less effective.

2020



  • Ndour Mamour et Alexandre Laurice (2020) « L’évolution du modèle d’affaires des organisations de l’entrepreneuriat social : le cas des jeunes entreprises du numérique en France », Revue internationale P.M.E.: Économie et gestion de la petite et moyenne entreprise, 33 (1), p. 75. DOI : 10.7202/1069284ar. http://id.erudit.org/iderudit/1069284ar.


  • Ndour Mamour et Alexandre Laurice (2020) « La dynamique du modèle d’affaires des start-ups dans le secteur des TIC, le cas des entreprises sociales au Sénégal », Management & Avenir, N°115 (1), p. 15. DOI : 10.3917/mav.115.0015. http://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2020-1-page-15.htm?ref=doi.
    Résumé : Cet article tente de répondre à la question suivante : « comment les différents éléments du modèle d’affaires des start-ups sociales évoluent dans le temps dans un pays en transition ? ». Grâce à l’étude approfondie de 10 start-ups sociales dans le secteur des TIC au Sénégal, il a été démontré que le modèle d’affaires évolue selon les phases de développement des entreprises, et la proposition de valeur peut évoluer de trois façons : (1) l’adaptation de l’offre par modification ou changement de l’offre ; (2) l’enrichissement de l’offre de départ par l’ajout de services annexes ; (3) la création d’une nouvelle offre liée ou non à l’offre de départ pour la cible actuelle ou pour une nouvelle cible. Il semblerait également que le modèle d’affaires social sénégalais n’a pas encore atteint la phase de maturité d’un modèle d’affaires social d’une entreprise française.

2019

--- Exporter la sélection au format