Publications des membres du Ceped

2013

2011

  • Cambrézy Luc et Sangli Gabriel (2011) « Les effets géographiques de l’accroissement de la population en milieu rural africain : l’exemple du Sud-Ouest du Burkina Faso », Revue du Comité Français de Cartographie, 207, p. 75-93. (Le Monde des Cartes).
    Résumé : L'accroissement élevé de la population en Afrique sub-saharienne conduit à prêter une très grande attention aux migrations internationales et à la croissance sans précédent des villes. A l'inverse, les modalités et les conséquences de l'accroissement démographique en milieu rural restent souvent sous-estimées, quand elles ne sont pas négligées. Si cette lacune s'explique en partie par la proportion toujours croissante de la population urbaine (14,7 % en 1960 contre 35,9 % en 2007), la population rurale est pourtant passée dans le même temps de 189 millions à 517 millions d'habitants. Cette contribution examine les effets géographiques de l'accroissement de la population en milieu rural en analysant les dynamiques spatiales de peuplement qui l'ont accompagné. L'étude des relations entre densités de population et évolution de l'occupation de l'espace met en évidence deux processus à l'œuvre. D'une part on assiste à un accroissement ralenti mais continu du peuplement dans les régions les plus peuplées. De l'autre, la colonisation progressive des terres inexploitées repousse les limites de la pression démographique et foncière. Cette analyse, conduite dans le sud-ouest du Burkina Faso est en préalable mise en perspective par rapport à deux niveaux spatiaux plus englobants : l'Afrique sub-saharienne et le Burkina Faso.
    Mots-clés : Peuplement – Géographie – Sud-Ouest – Burkina Faso – Milieu rural – Milieu urbain – Accroissement de la population – Densité de la population – Occupation des sols.

  • Sangli Gabriel (2011) « La dynamique du peuplement dans le sud-ouest du Burkina Faso de 1975 à 2006. Essai à partir des données de recensement des localités. », Thèse de doctorat de géographie, France : Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, 356 p. http://www.ceped.org/IMG/pdf/couvertureresume_gabrielsangli.pdf.
    Résumé : Au Burkina Faso, dans un contexte de forte croissance démographique, le milieu rural absorbe encore une part importante des mobilités internes. La région périphérique du Sud-Ouest, restée longtemps peu peuplée malgré une pluviométrie plus favorable, a connu au cours de ces dernières décennies un peuplement rapide et largement spontané. Au prix de diverses difficultés techniques et méthodologiques qu’il a fallu résoudre, l’analyse diachronique de quatre séries de recensements, en relation avec l’étude de l’occupation des terres, rend compte des limites à la colonisation de cet espace ; le passage par l’analyse des densités (générale, rurale et agricole) en témoigne. Mais, plus illustrative encore est l’étude des cartes des iso-densités construites à partir des données ponctuelles de population par localité. Elles permettent d’étudier les dynamiques de peuplement au plus près de la réalité du terrain en s’affranchissant des limités imposées par des données agrégées au niveau des entités administratives. Outre l’analyse de la disponibilité foncière au regard des superficies réellement utilisables, diverses relations sont envisagées pour donner une interprétation globale des dynamiques de peuplement. Ainsi, de même que les conditions du milieu favorisent la colonisation agricole, la forte dynamique économique structurant l’espace régional, contribue à son tour et de manière systémique à l’attraction d’autres migrants. Il reste que la taille croissante de la population au regard des ressources disponibles, pose la question de la durabilité du modèle de développement qui se met en place.
    Mots-clés : Population – Peuplement – Densité – Recensement – Localité – Migration – Occupation de sols – Région des Cascades – Région du Sud-Ouest – Burkina Faso.
--- Exporter la sélection au format