Les recherches du Ceped portent sur les relations entre populations et développement dans les pays du Sud, à travers quatre entrées thématiques : (i) Santé et genre ; (ii) Migrations, circulations et parcours ; (iii) Éducation et Savoirs au Sud et (iv) Ressources, Populations, Inégalités.

Notre approche est interdisciplinaire, mobilisant la démographie, l’économie, le droit, la géographie, la sociologie, l’anthropologie et la socio-linguistique, en partenariat avec des équipes de recherches du Sud.

Nos terrains de recherche

Dernières publications des membres du Ceped

  • Quet Mathieu (2015) « Sécurisation pharmaceutique et économies du médicament. Controverses globales autour des politiques anti-contrefaçon », Sciences Sociales et Santé, 33/1, p. 91-116.
  • Doury Marianne, Quet Mathieu et Tseronis Assimakis (2015) « Le façonnage de la critique par les dispositifs. Le cas du débat sur les nanotechnologies », Semen, 39 (avril).


  • Larmarange Joseph, Mossong Joël, Bärnighausen Till et Newell Marie Louise (2015) « Participation Dynamics in Population-Based Longitudinal HIV Surveillance in Rural South Africa », PLoS ONE, 10 (4), p. e0123345. DOI : 10.1371/journal.pone.0123345. http://dx.doi.org/10.1371/journal.pone.0123345.
  • Vermot Cécile (2013) « La migration et les émotions] : Les sentiments d'appartenance du genre et à la nation des migrants argentins à Miami et à Barcelone », Thèse de doctorat en sociologie, Paris : Université Paris Descartes ; Universitat autònoma de Barcelona.
  • Bekelynck Anne (2015) « Les entreprises privées dans l’action publique de lutte contre le VIH/sida en Côte d’Ivoire  : un acteur comme les autres ? », Thèse de doctorat en sociologie, Paris : Université Paris Descartes.
Retour haut de page